Aller au contenu principal
Font Size

CONGRÈS DE LA FNPL AU MANS (72)
Michel Barnier annonce un gel temporaire des quotas laitiers

Les producteurs de lait ont accueilli avec soulagement l'annonce de Michel Barnier le gel de 1 % de quota supplémentaire prévu par le bilan de santé de la PAC.

Les producteurs de lait ont apprécié l'annonce du ministre de l'Agriculture du gel de 1 % de quota supplémentaire prévu par le bilan de santé de la PAC.
Les producteurs de lait ont apprécié l'annonce du ministre de l'Agriculture du gel de 1 % de quota supplémentaire prévu par le bilan de santé de la PAC.
© Terra

"Je propose de geler temporairement la distribution du 1% de quota supplémentaire pour la campagne 2009/2010", a annoncé Michel Barnier à l'assemblée générale de la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL) qui s'est déroulée au Mans, les 24 et 25 mars. En effet, l'accord du 20 novembre sur le bilan de santé de la PAC prévoit une augmentation de 1 % par an et pendant cinq ans du quota national jusqu'au démantèlement complet des quotas en 2014/2015. Pour maîtriser davantage la production, le ministre a proposé de démarrer la campagne 2009/2010 avec des règles de gestion des allocations provisoires très strictes. Le taux final d'allocations provisoires qui sera notifié à chaque producteur ne pourra excéder 3 %. Il était compris entre 2 et 10 % lors de la campagne 2008/2009. Ces mesures sont assorties d'une clause de  rendez-vous avec la filière laitière au début de l'été pour confirmer ou assouplir le dispositif en fonction de l'évolution du marché des produits laitiers, à ce moment là.
Henri Brichart, le président de la FNPL, a accueilli favorablement les propos de Michel Barnier. "Il s'agit d'un signe fort de maîtrise de la production", a-t-il indiqué, même si la FNPL aurait souhaité une neutralisation totale des allocations provisoires. Reste que cela ne sera certainement pas suffisant pour redresser durablement les marchés, la Commission de Bruxelles n'ayant donné aucun signe dans le sens d'une maîtrise de la production, lors du Conseil des ministres européens du 23 mars. Et les principaux producteurs de lait bradent leurs excédents de beurre et de poudre.

La bataille du prix

La prochaine bataille va s'engager avec les transformateurs. Elle porte sur les modalités de fixation du prix du lait pour le deuxième trimestre 2009 et les suivants dans une conjoncture laitière "catastrophique". "Il y a des limites que nous ne franchirons pas", a d'ores et déjà averti Henri Brichart. "J'appelle les entreprises à faire preuve de sagesse et qu'elles ne s'alignent pas sur le moins disant pour arriver à une situation acceptable. On ne peut imaginer un seul instant que le raisonnement des industriels porte seulement sur le marché du beurre et de la poudre", a insisté le président de la FNSEA, Jean-Michel Lemétayer. A ce stade, les pouvoirs publics ont donné leur accord à la mise en place d'une série d'indicateurs au niveau national qui seront suivis par l'interprofession laitière afin de faciliter les négociations au niveau régional.
A plus long terme, la FNPL a pris acte de la disparition des quotas en 2015. Les délégués ont consacré une bonne partie de leur ordre du jour à une réflexion prospective sur les nouvelles valeurs de la FNPL "dans un contexte laitier nouveau" et sur les nouveaux outils de régulation à mettre en place. Pour remplacer les quotas, les producteurs défendent la mise en place de contrats avec les entreprises sous l'égide de l'interprofession qui doivent comporter des indications de volumes et de prix. On s'en doute, les entreprises ne veulent pas aller si loin, et si elles sont d'accord sur  des contrats, elles ne veulent pas qu'ils soient trop  contraignants.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Acceptabilité sociétale : ouvrir, montrer et démontrer
Alors que s’ouvre dans quelques jours en mairie d’Arzal (56) leur dossier d’enquête publique, les associés de la SCEA de Kerollet…
Canettes tueuses, quand l'incivilité tue
Depuis deux ans, le Gaec de Kerforn, à Caudan, a du se résoudre à faire euthanasier six vaches sur la centaine de laitières qui…
Méthanisation : un procédé d’avenir, moyennant quelques précautions
L’affaire a fait grand bruit dans le Finistère : en début de semaine dernière, une fuite provenant d’une unité de méthanisation a…
Une nouvelle équipe chez les Jeunes agriculteurs
S’ils ont tenu leur assemblée générale juste avant le confinement, le Covid a ensuite bloqué les élections du Bureau et du…
Valens, le nouveau verrat équilibré d’Axiom
La firme génétique met sur le marché un nouveau verrat dont l’objectif est de répondre aux exigences des producteurs français.…
Maïs : estimer sa date de récolte
Point de situation des maïs à la mi-août. Les premières récoltes sont attendues dès la fin août pour la moitié sud de l'Ille-et-…
Publicité