Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Michel Barnier inaugure le nouveau bâtiment de la MSA

Depuis octobre, la MSA a quitté ses locaux vétustes du centre ville pour s'installer à Bruz, à côté du parc expo, aux portes de Rennes, dans un bâtiment moderne et accueillant. Une réalisation inaugurée, vendredi 23 mai, par le ministre de l'agriculture.

Michel Barnier a visité les nouveaux locaux de la MSA
Michel Barnier a visité les nouveaux locaux de la MSA
© Cécile Julien

En dépit d'un programme bouleversé par ses négociations avec les pêcheurs, Michel Barnier a tenu, vendredi 23 mai, à inaugurer les nouveaux bâtiments de la MSA d'Ille et Vilaine. Pour honorer une promesse faite à Gérard Pelhate, président départemental et national, "cette force tranquille" avec qui le ministre de l'agriculture apprécie travailler. Lors d'une visite, le ministre a pu apprécier la fonctionnalité de ce bâtiment, pensé pour l'accueil des 12.000 ressortissants qui y viennent chaque année. "Nous avons voulu cet immeuble pour les conditions de travail des 300 personnes qui y travaillent et pour permettre un accueil efficace et agréable de nos ressortissants", souligne Gérard Pelhate. La vente des anciens locaux et les fonds propres de la MSA ont permis sa réalisation sans emprunt et sans impact sur les cotisations. Pour son président, par ce bâtiment, la MSA a voulu réaffirmer "sa volonté de proximité et d'approche à visage humain". "La MSA vit avec son temps, en gardant son âme mutualiste", apprécie Miche Barnier.

Proximité et services

Ce n'est pas l'euphorie de l'inauguration qui empêchera Gérard Pelhate d'aborder les sujets qui le préoccupent. D'abord, le poids croissant des agences régionales de santé. "Attention à la dérive centralisatrice, prévient le président de la MSA, qui estime que les élus du régime agricole ont toute légitimité à y siéger. Une place que le ministre de l'agriculture reconnait être essentielle. Autre crainte, que la MSA quitte la tutelle du ministère de l'agriculture. "Une direction unique pour tous les régimes sociaux n'est pas une priorité du gouvernement", rassure Michel Barnier. Lors de cette inauguration, le ministre de l'agriculture a annoncé la prochaine présentation de 20 mesures "pour l'amélioration des conditions de travail car l'agriculture est un métier qui exige beaucoup de prévention". Michel Barnier a profité de son voyage en Ille et Vilaine pour octroyer 1 million d'euros à l'agrobiopôle qui réunira, à Fougères, l'AFSSA et le laboratoire départemental. Le nouveau bâtiment est également le siège de la fédération MSA des portes de Bretagne. Depuis la constitution de cette fédération l'an dernier, les travaux de rapprochement se poursuivent et les MSA d'Ille et Vilaine et du Morbihan devraient constituer une seule et unique caisse à l'horizon 2010.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le boom des plantes aromatiques et médicinales cueillies
La cueillette des plantes sauvages est en plein renouveau. Longtemps marginale, méconnue, elle est en plein essor, portée par le…
Le croisement pour un troupeau facile à vivre
À Trégarvan dans le Finistère, dans les parcelles qui bordent l’Aulne, 115 vaches croisées 3 voies pâturent presque toute l’année…
Décès de Claude Cochonneau, président des chambres d'agriculture
L'Assemblée permanente des chambres d'agriculture (APCA) fait part, dans un communiqué le 23 décembre, du décès de son président…
Phytos : une charte pour garantir des relations de bon voisinage
Le 17 décembre dernier, le Finistère s'est à son tour engagé dans la charte riverains. Signée par la profession agricole et l'…
Le marché du porc breton : optimisme en 2020, mais pas d'euphorie
L'année 2019 s'achève sur un prix du porc inédit depuis 1992, avec un pic à 1,70 euros le 12 décembre dernier. Les vœux du marché…
Le texte du gouvernement sur les ZNT fait l'unanimité... contre lui
Le gouvernement a publié, le 29 décembre au Journal officiel (JO), l’arrêté et le décret instaurant les nouvelles zones de non-…
Publicité