Aller au contenu principal

Mieux piloter son exploitation

Pour la pérennité et le développement de son entreprise, tout agriculteur a besoin d'indicateurs économiques. D'autant plus quand les temps sont durs.

Il en va de son exploitation comme de la conduite de sa voiture, c'est quand les conditions sont difficiles qu'il faut révéler ses talents de pilote. Pour accompagner ses adhérents sur les chemins chaotiques qu'ont suivis toutes les productions en 2009, le CER France Ille et Vilaine les convie à des réunions de secteur pour discuter des bons outils de pilotage économiques. Mardi 26 janvier, à Combourg, c'est Morgane Carn, conseiller d'entreprise, qui prend le volant.
Pour aller loin, la bonne organisation de son exploitation doit reposer sur 4 piliers : le juridique, le réglementaire, l'humain et le technico-économique. Si tout doit être sécurisé au départ, l'agriculteur ne doit pas hésiter à faire une pause en cours de trajet pour vérifier que les 4 piliers sont toujours efficaces, que les autorisations réglementaires sont toujours correctes, que ces partenaires économiques sont fiables, que les moyens de production sont cohérents avec ses débouchés, que les objectifs et l'organisation sont toujours cohérents.. De même, c'est tout au long de sa carrière qu'il faudra se former et s'informer des nouveautés.

Regarder dans le pare-brise et les rétroviseurs
A chaque tournant, ce sont à la fois des risques et des opportunités qui peuvent surgir. "Un événement n'est pas perçu de la même façon par tout le monde. Il faut donc être prêt à saisir de nouvelles opportunités, après en avoir évalué l'intérêt et avoir comparé les fournisseurs", recommande la conseillère. Pour être prêt à faire avancer son entreprise et bien la conduire tout au long de son parcours, il faut des outils de pilotage, comme des tableaux de bord personnalisés, à consulter régulièrement. "Le prix d'équilibre comparé à son prix de vente est un bon outil de diagnostic financier", explique Morgane Carn. A chacun de trouver les bons outils de pilotage qui lui permettront de sécuriser l'audace d'entreprendre et de préparer le développement de son exploitation dans la durée

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Jean-Elie Le Crom : "J’avais vraiment envie de m’installer"
Son truc ?  "Les vaches et le lait". Une passion ! Jean-Elie Le Crom l’a chevillée au corps. Alors, à 22 ans, il vient de…
Du maïs semé tous les 50 cm pour réduire l’usage des phytos
Si il est courant de semer son maïs avec un inter-rang de 75 cm, Alex Delamarre et Philippe Briand, entrepreneurs agricoles sur…
L’irrigation : "l’assurance récolte de toute la filière"
Fin des six syndicats locaux qui contribuaient depuis 40 ans au développement de l’irrigation en Bretagne. Place à Breizh…
Les éleveurs de volailles en colère contre certains distributeurs
La semaine passée la Confédération française de l’aviculture (CFA) dénonçait "l’indifférence des enseignes Carrefour, Casino et…
63% des abattages de porcs en Bretagne aux mains de trois groupes en 2020
En 2020, à partir des données Uniporc Ouest, le nombre de porcins abattus en Bretagne montre une diminution de l’activité. Dans…
PAC 2023 : les derniers arbitrages feront la différence dans les fermes
L'Europe a fixé de nouveaux objectifs à la PAC, et laissé plus de latitude aux États membres dans la déclinaison nationale des…
Publicité