Aller au contenu principal

VIANDE BOVINE
Mieux valoriser le bilan génétique

L'assemblée générale de la section Bretagne du Herd book limousin, le 5 avril dernier à Quimper (29), a été l'occasion d'inciter les éleveurs à mieux utiliser le BGTA, le Bilan génétique du troupeau allaitant.

De gauche à droite : Didier Yon, administrateur, et Guy Talec, président de la section Bretagne du Herd book limousin, Daniel Peyrot, membre du bureau, et Karine Proust, chef de service du Herd book limousin.
De gauche à droite : Didier Yon, administrateur, et Guy Talec, président de la section Bretagne du Herd book limousin, Daniel Peyrot, membre du bureau, et Karine Proust, chef de service du Herd book limousin.
© Terra

Sur un million de vaches limousines dénombrées en France, la Bretagne en détient près de 39 000. Un chiffre stable depuis 2007, après des années de forte progression, puisqu'on atteignait tout juste les 20 000 vaches en 1995.
La section Bretagne du Herd book limousin compte 113 adhérents, chez qui 6 500 vaches ont été contrôlées en 2010, et près de 3 500 vaches inscrites. Des chiffres en légère diminution, 2% pour le nombre de femelles inscrites, 3% pour le nombre d'éleveurs, comme ils le sont aussi au niveau national. "Cette baisse d'activité est liée à des départs en retraite mais aussi à la conjoncture, analyse Daniel Peyrot, éleveur en Creuse et membre du bureau du Herd book limousin. Une faible activité des ventes de reproducteurs, un prix de la viande désespérément bas, des intrants toujours plus chers... : le moral des éleveurs n'est pas au beau fixe". Un phénomène qui se ressent aussi au niveau local. "On a du mal à motiver les éleveurs pour les concours, note Guy Talec, président de la section Bretagne du Herd book limousin. Il nous faudrait du sang neuf, des jeunes".
"Comme nous l'avons fait dans les 14 sections régionales, nous avons profité de l'assemblée générale pour présenter dans le détail le BGTA, le bilan génétique du troupeau allaitant", explique Karine Proust, chef de service au Herd book limousin. Ce document, que les éleveurs utilisent peu, est pourtant une mine d'informations. "On y trouve des indicateurs chiffrés sur tous les critères : développement musculaire, squelettique, croissance, facilité de vêlage... Combiné à l'appréciation visuelle, c'est un outil pour sélectionner son troupeau". Un outil que les éleveurs ont du mal à s'approprier, les modèles de calcul ayant été récemment modifiés. "Au sein de l'élevage, la hiérarchie entre les femelles a changé, ce qui a perturbé certains éleveurs".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"Sur les engrais azotés, je ne lâcherai pas"
Déçue sur les dossiers des néonicotinoïdes et du glyphosate, la députée finistérienne LREM Sandrine Le Feur se dit déterminée à…
"Notre région dispose de véritables atouts pour le développement de la méthanisation"
L'équipe du pôle nouvelles énergies du Crédit Agricole en Bretagne, voit chaque jour d'une part se diversifier les projets d'…
Des légumineuses bretonnes dans nos assiettes
Graines de pois chiche, haricot rouge, pois et lentille corail sont un bienfait pour l’alimentation humaine et constituent aussi…
La région prend position sur la future PAC
La crise Covid a remis sur le devant de la scène l’importance d’une production agricole locale, ainsi que l’apport de l’…
La méthanisation, bonne pour la planète ?
Eau, air sol…, quels services ou pas, leur sont rendus par la méthanisation agricole ? Vaste question que celle des aménités et…
Le photovoltaïque breton cherche à valoriser son potentiel
En décembre 2020 le gouvernement passait en force et imposait une révision rétroactive des tarifs de rachat d'électricité…
Publicité