Aller au contenu principal

Conseiller prud'homal
Mode d'emploi

Le 3 décembre prochain, employeurs et salariés seront appelés à élire leurs conseillers prud’homaux. Si le nom de cette institution est bien connu, le rôle des hommes et des femmes qui accomplissent la mission délicate de trancher les litiges de leurs pairs, l'est moins. Gros plan sur la fonction de Conseiller Prud'homal et portrait de l'un d'entre eux, Anne-Françoise Robin, agricultrice à Caro.

Anne-Françoise Robin brigue une deuxième mandat
Anne-Françoise Robin brigue une deuxième mandat
© Claire le Clève

 

Anne-Françoise Robin

"Aller voter, c'est important "

 

Troupeau allaitant de Blonde d'Aquitaine, poules pondeuses et cultures composent les productions de l'exploitation Robin à Caro menée par deux associés et des salariés. A 35 ans, Anne Françoise en est gérante associée. Une fonction, des responsabilités et un goût certain pour le domaine juridique l'ont amenée à ce mandat de Conseillère prud'homale pour lequel elle renouvelle sa candidature. Portrait d'une femme de la production qui devient une femme de loi.

 

L'agriculture, c'est avant tout une histoire de famille pour Anne Françoise Robin qui n'a jamais voulu d'autre chemin que celui tracé par ses parents dans l'exploitation familiale de Caro. Après le départ en retraite de ceux ci, en juin dernier, elle en a pris les rênes avec son mari. Deux salariés sont venus rejoindre l'équipe des 10  actifs. «L'exploitation a toujours évolué et les salariés aussi, en nombre d'abord mais aussi en implication» résume t-elle qui toujours s'est intéressée aux domaines de la production, juridique et administratif de l'exploitation, « par goût ».

 

Se prendre au jeu

 

Impliquée dans des activités syndicales, elle est sollicitée par la FDSEA en 2002 pour présenter sa candidature comme future conseillère prud'homale. Elle se jette à l'eau. «Je ne connaissais pas le domaine des prud'hommes mais j'ai dit oui pour tout ce coté relation salarié employeur et les aspects juridiques qui m'intéressaient. C'est vraiment fondamental l'emploi aujourd'hui en agriculture. Je me suis prise au jeu et aujourd'hui, je rempile » dit-elle, «même si ce n'est pas tout le temps simple » s'empresse t-elle d'ajouter. Car «être là, à la place d'un juge professionnel toujours de manière paritaire, s'apprend aussi». Une motivation pour ce domaine qui l'a menée également à la tête de la commission emploi de la FDSEA qu'elle préside depuis 2004. "L'emploi de salariés est un élément majeur de l'évolution de nos exploitations".

 

Une procédure et des aptitudes

 

Si on ne naît pas conseiller prud'homal, on le devient. « Nous sommes très épaulés au départ. Il y a l'appui technique des formations qui sont dispensées par l'Union pour les Droits des Employeurs » précise t-elle. L'investissement personnel est particulièrement important en début de mandat. « Il faut se familiariser avec les procédures; avec le matériel juridique et c'est essentiellement le gros pavé du code du travail ». Et ensuite, il faut se jeter à l'eau. « La conciliation est la première étape où l'on cherche à régler le différend sans jugement, elle est essentielle et permet de  trouver des solutions dans bien des cas» insiste la jeune femme. Vient ensuite l'audience du tribunal où « on n'instruit que ce qui est évoqué», puis le délibéré. Une procédure qui nécessite quelques qualités essentielles. «Savoir écouter est indispensable, un bon esprit d'analyse et de synthèse aussi pour résumer ce qui nous a été présenté lors de la conciliation ». Un épisode de la procédure important où peuvent être réglés de nombreux cas, «parfois il suffit de peu de chose pour susciter l'entente». «Il faut savoir argumenter, ne pas influencer, être ferme. Mon cursus personnel m'a bien aidé».

 

«Aller voter c'est important »

 

Anne Françoise Robin se présentera, le 3 décembre prochain comme candidate au Conseil des Prud'hommes de Vannes, avec Jean Claude Foucraut, également agriculteur et Joël Moulin du Crédit Agricole. Ils rejoignent une liste d'union pour les droits des employeurs regroupant FNSEA, MEDEF, CGPME, UPA, UNAPL. « Seule cette liste présente des candidats dans la section agriculture, c'est mieux de voter pour des gens qui ont les mêmes occupations et préoccupations que vous » pour Anne Françoise Robin. Si le salariat en agriculture n'est pas nouveau, son ampleur le devient. « les agriculteurs qui emploient des salariés n'ont pas toujours conscience des enjeux et des risques encourus en cas de litige » pour la jeune femme qui ne siège qu'une fois par mois à Vannes. La section agricole traite en effet peu d'affaires. « Les litiges sont peu nombreux en agriculture, ils n'en sont pas moins coûteux. Il est nécessaire d'avoir des conseillers issus de nos métiers, au fait des réalités économiques de nos entreprises. Aller voter, c'est important ».

 

Claire Le Clève

 

 

 

 

 

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Monotraite : Serge Hochet ne reviendrait pas en arrière
Dans le cadre des rendez-vous techniques bio, des éleveurs de la région témoignent de leur expérience. À l’EARL des Genêts, à…
innovation - Parc au sol : les lapins ont désormais leur loft
Les sociétés miXscience et Sanders du groupe Avril ont travaillé en partenariat avec le groupement Evilap et l'abattoir SNV à un…
Bien-être en poulet de chair, l’équation impossible ?
Danger ou opportunité ? La question du bien-être est au coeur des préoccupations de la filière avicole. Quelles évolutions et…
"Un demandeur d’emploi sur deux change de branche d’activité"
Pôle emploi Bretagne et l’Anefa (Association nationale emploi formation en agriculture) organisent, aux côtés de leurs…
La réduction des phyto au cœur d’un échange avec les lycées agricoles
Quatre classes de lycées agricoles bretons ont pu participer à un temps d’échange autour de la réduction des produits…
Rendez-vous techniques bio du 5 au 7 octobre
Les chambres d’agriculture de Bretagne vous proposent des Rendez-vous dans différentes filières de production, pour vulgariser…
Publicité