Aller au contenu principal
Font Size

MSA : des coussins pour sensibiliser à la prévention du cancer du sein

Cet hiver, les salariés de la MSA d'Armorique ont fabriqué une cinquantaine de coussins du coeur. Une autre façon de sensibiliser à la prévention du cancer du sein.  

Le 15 janvier dernier, la MSA d'Armorique a remis 56 coussins du coeur à Alain Morhan, directeur de l'antenne finistérienne de la Ligue contre le cancer.
© Chantal Pape

"D'un bout à l'autre de l'année, nous sensibilisons nos adhérents sur différents thèmes de prévention. Il est normal que nous fassions la même chose avec nos propres salariés". Dans le cadre du projet d'entreprise, la MSA d'Armorique a décidé de faire d'une pierre deux coups en leur proposant de s'engager en faveur des coussins du coeur. "On a d'abord demandé au personnel des chutes de tissu. Puis on a sollicité couturiers et couturières volontaires pour les fabriquer", explique Yohann Auffret, sous-directeur en charge des ressources.

56 coussins à distribuer

"C'est le magazine Modes et travaux qui a lancé l'idée, relate Alain Morhan. Ces coussins en tissu soulagent le bras en cas de curetage ganglionnaire, lors d'un traitement chirurgical du cancer du sein". A la MSA d'Armorique, sur les 600 salariés en Finistère et Côtes d’Armor, 55 se sont portés volontaires et 56 coussins ont été confectionnés. "Nous allons maintenant les distribuer, au travers de nos 7 antennes finistériennes, aux femmes qui en ont besoin", indique le directeur de la Ligue contre le cancer.

Promouvoir le dépistage

"Cette action a permis de faire entrer la prévention au sein des foyers, se félicite Virginie Le Guirec, responsable du service prévention-santé à la MSA d'Armorique. En cherchant du tissu, en fabriquant les coussins, les salariés ont pu en parler avec leur conjoint, leurs enfants...". Une information importante à faire circuler car le dépistage du cancer du sein, s'il concerne désormais 60% des Bretonnes âgées de 50 à 75 ans, n'atteint toujours pas les objectifs qui lui sont fixés, 75%. "Pour l'instant, il reste le premier cancer chez les femmes, précise Alain Morhan. Mais il sera bientôt dépassé par le cancer du poumon, ce qui est préoccupant".

 

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Acceptabilité sociétale : ouvrir, montrer et démontrer
Alors que s’ouvre dans quelques jours en mairie d’Arzal (56) leur dossier d’enquête publique, les associés de la SCEA de Kerollet…
Canettes tueuses, quand l'incivilité tue
Depuis deux ans, le Gaec de Kerforn, à Caudan, a du se résoudre à faire euthanasier six vaches sur la centaine de laitières qui…
Méthanisation : un procédé d’avenir, moyennant quelques précautions
L’affaire a fait grand bruit dans le Finistère : en début de semaine dernière, une fuite provenant d’une unité de méthanisation a…
Une nouvelle équipe chez les Jeunes agriculteurs
S’ils ont tenu leur assemblée générale juste avant le confinement, le Covid a ensuite bloqué les élections du Bureau et du…
Maïs : estimer sa date de récolte
Point de situation des maïs à la mi-août. Les premières récoltes sont attendues dès la fin août pour la moitié sud de l'Ille-et-…
Valens, le nouveau verrat équilibré d’Axiom
La firme génétique met sur le marché un nouveau verrat dont l’objectif est de répondre aux exigences des producteurs français.…
Publicité