Aller au contenu principal

Nathalie Macé, nouvelle présidente des JA

Les Jeunes agriculteurs changent de président. Nathalie Macé prend la succession de Frédéric Chevalier et Denis Berranger la remplace en tant que secrétaire général.

Nathalie Macé, présidente des JA 35, et Denis Berranger, secrétaire général.
Nathalie Macé, présidente des JA 35, et Denis Berranger, secrétaire général.
© TERRA
Imparable limite d'âge, à 35 ans chez les Jeunes agriculteurs on doit passer la main. C'est que Frédéric Chevalier a choisi de faire avec un peu d'avance par rapport aux élections du printemps prochain. Le bureau a procédé, lundi 24 septembre, au changement de président et de secrétaire général. "Cette anticipation de 6 mois permet à Frédéric de rester vice-président et donc d'avoir un tuilage entre nous, apprécie Nathalie Macé, qui devient donc présidente des JA 35, après en avoir été secrétaire générale. Nous travaillerons dans la continuité pour garder une structure dynamique autour de l'installation".
Après une installation individuelle, Nathalie Macé produit du lait et des céréales en Gaec avec son mari et sa belle-mère, à Maure de Bretagne. "Je me suis installée en 2005, retrace-t-elle. Pour mener à bien mon projet, j'ai pu compter sur le soutien des JA. J'ai eu envie de m'investir dans cette structure pour faire progresser le dossier installation, défendre les jeunes".
C'est la première fois, en Ille-et-Vilaine, qu'une femme préside les Jeunes agriculteurs. Féminine mais pas féministe, Nathalie Macé ne se veut pas en porte-parole des femmes. "La parité pour faire le chiffre, ça ne sert à rien. Je suis là pour défendre l'installation de tous. Ce qui compte c'est le projet".
Denis Berranger succède à Nathalie Macé au poste de secrétaire général, après avoir été vice-président. Il est producteur de lait et de viande bovine à Noyal sous Bazouges où il s'est installé en Gaec avec ses parents en 1999. "Ce perpétuel renouvellement des administrateurs est une force pour les idées, estime Denis Berranger. Avoir des responsabilités au sein des JA est une formidable formation".
Pour ces jeunes responsables, pas toujours évident de mener de front une récente installation, la vie de famille et des responsabilités professionnelles. "Quand tu viens de t'installer, tu as plus de mordant, envie de secouer le cocotier, reconnaissent les JA. Les jeunes doivent se faire entendre, ils ont leurs propres idées à défendre".
Des idées qu'ils partageront lors de leur conseil départemental le 11 décembre et à l'occasion de leur assemblée générale le 15 février autour d'une prospective sur l'installation.
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"La délégation de travail accompagne les mutations agricoles"
Élodie Gapihan travaille au Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine. Elle est la seule chargée d'affaires en France, à suivre…
ETA Guillon-Barbot : l'innovation pour modèle économique
Depuis 1977, l'ETA Guillon-Barbot à Vitré (35) fait de l'innovation sa marque de fabrique avec une philosophie qui se veut simple…
OP et AOP seront au cœur de la PAC de 2023
Les organisations de producteurs, Op et les associations entre elles AOP, seront au cœur de la future PAC. Elles pourront…
"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"
L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première…
Le projet Egalim II du député Besson Moreau est sur la table
Le député LREM de l’Aube Grégory Besson-Moreau a enfin divulgué sa proposition de loi sur les relations commerciales dans le…
L’observatoire du coût de revient : "faire œuvre utile"
Apporter sa pierre à l’édifice pour la prise en compte du coût de revient des adhérents dans la construction du prix du lait, c’…
Publicité