Aller au contenu principal

Producteurs Lactalis
"Ne signez toujours rien"

Échéance de la signature au 30 septembre avait posé Lactalis. "N'en faite surtout rien, ne signez pas, il n'y à aucune obligation de le faire avant la fin des quotas actée en 2015", répond Frank Guéhennec.

A gauche, Frank Guehénnec, lundi soir à Plumergat. D'autres réunions sont prévues à Nivillac, le 3 octobre et à Plouay, le 5 à 20h30.
A gauche, Frank Guehénnec, lundi soir à Plumergat. D'autres réunions sont prévues à Nivillac, le 3 octobre et à Plouay, le 5 à 20h30.
© claire Le Clève
 

Producteurs Lactalis

"Ne signez toujours rien"

 

Échéance de la signature au 30 septembre avait posé Lactalis. "N'en faite surtout rien, ne signez pas, il n'y à aucune obligation de le faire avant la fin des quotas actée en 2015", répond Frank Guéhennec.

 

Pour négocier les termes du contrat cadre présenté aux producteurs au printemps dernier, les rencontres nationales entre les représentants des producteurs et l'entreprise Lactalis*, leader mondial des produits laitiers, se poursuivent à la maison du lait, à Paris. Faisant suite à celle du 21 septembre, la dernière s'est déroulée mardi dernier . Un "emballement" qui suscite la méfiance de l'association des producteurs de lait bretons lactalis. Pour tenir informé "le terrain" des avancées du dossier, Franck Guehennec, responsable de l'APLBL, a entamé une série de réunions sur le département du Morbihan. Si la négociation avance "de manière positive", reste un obstacle de taille à son aboutissement. "Elle butte sur la signature tripartite du contrat. Lactalis ne veut pas en entendre parler pour l'instant. Or nous considérons que c'est la clé de voute de la réussite de cette négociation". La signature réclamée par l'APLBL intégrerait dans le futur contrat cadre, celle du producteur du producteur, celle de l'entreprise et celle du représentant élu des producteurs. "C'est le seul moyen pour ne pas laisser le producteur seul face à son entreprise et de redonner du pouvoir aux producteurs", explique Frank Guénennec qui met en garde la salle. "Ne cédez pas aux pressions, ne signez rien, rien ne vous oblige à le faire".

Claire Le Clève

*Lacatalis en France ce sont 14 500 exploitations pour une collecte de 4,5 milliards de litres de lait. En Bretagne, 4000 producteurs livrent leur production à cette entreprise mayennaise. Ils seraient 30 % à avoir rejoints les rangs de l'APLBL.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Bale grazing, une autre façon de nourrir dehors les animaux en hiver
Inspiré de techniques néo-zélandaises, le bale grazing consiste à disposer de l’ensilage ou du foin dans une parcelle, qui…
Les méthaniseurs bretons défendent un modèle agricole
L'Association des agriculteurs méthaniseurs bretons s'est réunie au Lycée la Touche à Ploërmel (56). Avec les trois quarts d'…
Les producteurs de lait exigent des hausses de prix
Alors que les négociations commerciales avec la grande distribution battent leur plein, les producteurs de lait sont venus…
Agriculture, quelles stratégies bas carbone ?
Mobiliser les acteurs du territoires sur la diminution de leur empreinte en matière de GES, gaz à effet de serre. C’est tout l’…
Les zones d’ombre des nouveaux textes sur les ZNT
Le ministère de l’Agriculture a mis en consultation le 21 décembre deux textes réglementaires sur les zones de non-traitement (…
L'élevage aux abois, étranglé par l’absence de prix et l’envol des charges
Beaucoup de jeunes installés. Après le rassemblement de plus de 300 producteurs de porcs jeudi, pour demander des aides d’urgence…
Publicité