Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les Toqués de l’agriculture : réconcilier consommateurs et agriculteurs

 JA Bretagne
Romuald Guérin, responsable des "Toqués de l’Agriculture" pour JA Bretagne.

En Bretagne, depuis plusieurs années et notamment suite à l’initiative "viande de nulle part", un gros travail a été mené pour informer le consommateur sur l’origine des produits alimentaires qu’il peut acheter, consommer, dans le but de stopper les abus. Exit les étiquettes "transformé en France" ou encore les drapeaux bleu-blanc-rouge surfant sur l’image vertueuse de l’agriculture française pour vendre des produits dont l’origine est souvent douteuse.

Mais si l’on retrouve régulièrement les logos officiels apposés sur nos produits alimentaires, si le consommateur est de plus en plus sensible aux questions de l’origine, la bataille sur l’étiquetage des produits n’est pas finie !

En restauration collective comme en restauration commerciale, la part de produits français reste trop faible. Les importations de produits d’origine étrangère continuent à augmenter en France. La sensibilisation des consommateurs à l’origine des produits qu’ils consomment, à la qualité des produits français et au pouvoir dont ils disposent par leur acte d’achat est primordiale ! Car acheter français c’est favoriser l’agriculture la plus durable au monde, soutenir des filières entières, les agriculteurs de sa région, et donc maintenir les emplois sur notre territoire.

Pour faire face au fossé qui se creuse entre citoyens notamment urbains et agriculteurs des territoires ruraux, Jeunes Agriculteurs a entrepris l’organisation d’un événement de grande ampleur : Les Toqués de l’Agriculture. Articulé autour de trois grandes thématiques que sont l’agriculture, l’innovation et la gastronomie, cet événement se déroulera les 24, 25 et 26 avril 2020 à Paris. Il mettra à l’honneur les différentes régions françaises à travers leurs produits. Ces derniers seront cuisinés par les agriculteurs eux-mêmes mais aussi par des chefs renommés de nos régions.

La Bretagne sera représentée par une vingtaine de bénévoles du réseau Jeunes Agriculteurs. Notre objectif sera de rencontrer les citoyens parisiens dans un climat convivial, de confiance et de bienveillance pour rétablir des vérités concernant l’agriculture d’aujourd’hui et de demain. Il sera aussi de montrer que les agriculteurs peuvent être jeunes, passionnés par leur métier et acteur de leur environnement, de leur territoire. Les pôles innovation et animation seront ainsi prévus pour accueillir et informer le public. Enfin rétablir la confiance entre agriculteurs et consommateurs à travers la gastronomie : rappeler le lien entre agriculture et alimentation et montrer que grâce aux produits issus de nos fermes, les chefs diplômés de l’Institut Paul Bocuse, partenaire de l’événement via l’association "Le Tour des Terroirs", peuvent servir de délicieux plats à déguster par la même occasion !

Cet événement, c'est - sans le dire - un moyen positif de ré-occuper le terrain, et de répondre aux attaques et à l'agribashing ambiant.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Sarah Le Quer, installée à 24 ans
En octobre 2017, à 24 ans, Sarah Le Quer rejoint l’exploitation laitière familiale et s’associe avec son père. Un choix pesé,…
L’exosquelette entre en salle de traite
À la ferme expérimentale de La Blanche-Maison à Pont-Hébert dans la Manche, on teste depuis le 25 octobre l’exosquelette, un…
"Nous allons passer ce cap difficile, développer notre stratégie, accompagner l'agriculture"
Quelques jours après une grève des salariés qui a marqué les esprits, et à quelques jours des sessions chambre départementales,…
Au concours des Miss, Karen défend la place des femmes en agriculture
Lancé en 2013, le concours Miss France agricole veut promouvoir les femmes et les hommes qui font et feront l'agriculture de…
Vignette
Maïs grain, semis de céréales : la pluie retarde les chantiers
Si la pluviométrie record du mois d'octobre n'a pas trop affecté les chantiers d'ensilage de maïs, la récolte du maïs grain et…
"Notre métier, c’est de cultiver le sol, un sol biologiquement plus actif"
Régénérer le sol pour doper sa fertilité est la clé de l’agriculture dite de conservation. Toute une semaine lui était consacrée…
Publicité