Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Affichage de l’origine des viandes en restauration: décret bientôt envoyé à Bruxelles

La concertation sur l’obligation de l’affichage de l’origine des viandes en restauration hors domicile (RHD) s’est déroulée le 29 octobre sous l’égide de la DGPE (ministère de l’Agriculture), a appris Agra Presse de source professionnelle. Un consensus se serait dégagé sur le projet de décret présenté à cette occasion par le ministère de l’Agriculture. Actuellement, les restaurants ont pour seule obligation d’afficher l’origine des viandes bovines. Le texte en préparation vise à étendre cette disposition aux viandes ovines, porcines et de volailles. "Le texte est prêt et doit maintenant être envoyé à la Commission européenne", explique-t-on chez Anvol (interprofession des volailles de chair). Un calendrier qui devrait permettre de tenir le délai annoncé par le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume le 15 octobre, à savoir une application en avril 2020. Afin de se conformer à la réglementation européenne, l’obligation d’affichage pour les viandes ovines, porcines et de volailles portera sur la mention «élevé et abattu» (sans indication du lieu de naissance). "Nos adhérents souhaitent aller plus loin en affichant la mention "né, élevé et abattu", comme pour le bœuf", explique de son côté Marie-Cécile Rollin, la directrice de Restauco (réseau interprofessionnel de la restauration collective).

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Crédits carbone : les premiers contrats sont signés
Fin 2019, la Commission européenne donnait son feu vert au régime d'aide proposé par la France pour le paiement de services…
Marc revit et se rééduque en allant voir ses vaches
Agriculteur à Loucelles, (14) ancien président de la FDSEA du Calvados et ancien vice-président de la Safer Normandie, Marc Buon…
Le plan de relance de l'apprentissage peut profiter au monde agricole
Le 4 juin, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a annoncé un plan de relance de l'apprentissage, avec notamment une prime à l…
Trop de porcs : l'État demande à la filière de s'organiser
Mardi 2 juin, un plan de filière porcin a été discuté en préfecture de Région pour tenter de résoudre le problème de fluidité des…
Les agricultures bretonnes en 2040 se dessinent aujourd'hui
Quels visages auront les agricultures bretonnes à l'horizon 2040 ? Désireux de se saisir des enjeux, de se projeter et de s'…
GAEC Cabri'Hyaule - Eleveurs de chèvres laitières : En bio, produire du lait avec des fourrages de qualité
Des bovins lait en conventionnel aux chèvres bio, la ferme a beaucoup changé depuis 2016. Aujourd’hui, nous sommes trois, le père…
Publicité