Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Offres d’exploitation - Recherche d’associé - Recherche d’exploitation… 

Zoom sur 4 annonces du RDI.

Semaine de la Transmission

OFFRE / Transmettons un élevage de pigeons en Centre Finistère

À deux ans de la retraite, Marie-France et Bernard Le Boulch préparent leur cessation d’activité et la transmission de leur outil, un élevage de pigeons de chair. Le couple recherche le ou la candidat-e interessé-e par l’activité.

Ils sont prêts à transmette leur savoir-faire à un-e porteur-euse de projet motivé-e. Pour s’y préparer au mieux, ils ont participé aux journées de formation sur la démarche de transmission.

 

Contact RDI finistère / Sylvie Fiche, 02 98 52 49 82

 

Semaine de la Transmission

OFFRE / Recherchons candidat à l'installation en vue d'une association

"Nous sommes 4 associés sur une exploitation laitière à Noyal-sur-Vilaine, le Gaec du Noyer. Roselyne, Dominique, Benoît et moi-même, Nicolas, avons constitué ce Gaec en février 2019, date de mon installation. En réunissant les deux exploitations distantes d’à peine 300 mètres, nous avons beaucoup amélioré le parcellaire et pouvons désormais privilégier le pâturage pour notre troupeau constitué essentiellement de normandes. Les investissements ont été raisonnés. Le site de production est fonctionnel et permet de bonnes conditions de travail. La ferme dispose d’une superficie de 150 ha et d’un contrat de production d’1,2 million de litres. Le temps arrive, pour Roselyne, de penser retraite et nouveau projet de vie. Nous souhaiterions faire la connaissance de candidats à l’installation en vue d’une association. Allier goût pour l’élevage, partage du travail, des responsabilités, des idées, ouverture et temps libres nous parait nécessaire pour un bon épanouissement dans ce métier. Un parrainage ou une période de salariat nous semble utile pour une association réussie".

Contact RDI Ille-et-Vilaine / Jean-Michel Drouin, 02 23 48 29 80

 

Semaine de la Transmission

DEMANDE / Recherche exploitation avicole, 20 ha, dans la région de Loudéac

Éric recherche une exploitation pour s’installer en œufs de consommation. À 44 ans, ce fils d’éleveur laitier souhaite aujourd’hui revenir à sa vocation première : l’agriculture. "J’ai exercé le métier de chauffeur routier pendant 24 ans. Pour mener à bien mon projet, j’ai entamé une formation BPREA en aviculture à Crédin. J’ai obtenu mon diplôme en 2018. Avec ma formation, j’ai pu étudier différents systèmes avicoles : chair, repro, pondeuses… tant sur le plan technique que sur leurs rentabilités économiques. Mon stage, effectué chez Gwénaël Carrée de la Motte, et la formation m’ont conforté dans mon projet et m’ont permis de trouver ma voie : je souhaite monter mon projet en poules pondeuses. Mon projet idéal prévoit la mise en place d’un élevage de poules pondeuses plein air sur 20 ha groupés. Je ne suis pas fermé, j’étudie d’autres projets : en AB, en volière ou pourquoi pas avec une partie des œufs vendus en vente directe. Ce que je recherche ? 20 ha minimum de foncier groupés à acheter avec ou sans bâtiments avicoles. Ma zone géographique s’étend dans un rayon de 30 à 40 km autour de Loudéac. En fonction de l’exploitation, je peux être intéressé par une maison d’habitation".

Contact RDI Côtes d'Armor / Karl Pierret, 02 90 46 01 04

 

Semaine de la Transmission

OFFRE / Transmettons une exploitation laitière à 15 minutes de Pontivy

Le Gaec de Kerhalve s’est inscrit au RDI pour transmettre un bel outil de production laitière, à 15 minutes de Pontivy, dans une région où le climat, le relief et la portance des sols est favorable à l’élevage laitier. Le site est à la fois proche de la départementale menant à Pontivy, et à la fois dans un coin calme : 752 000 litres de lait sur 150 ha de SAU dont 60 ha autour du bâtiment laitier et 20 ha autour du bâtiment génisses, situé à 1 km. La structure de cette exploitation est idéale pour le pâturage ; le coût alimentaire très faible est à l’origine de la bonne marge brute lait. Les bâtiments sont évolutifs et fonctionnels : la stabulation des VL est composée de 106 logettes et est située au milieu d’un champ (autorisation d’exploiter pour 120 VL). La salle de traite 2x9, épi 50° avec décro, a été rénovée il y a 7 ans. La stabulation des génisses construite dans les années 2000, permet d'élever 80 génisses confortablement avec 20 ha accessibles. L’exploitation est très bien équipée en matériel (gamme complète de matériel de travail du sol et de semis) surtout pour la récolte de l'herbe (matériel de fenaison récent : faneuse 8,70 m, barre de coupe 4 m, endaineur 7 m). Cependant, une partie peut éventuellement être cédée à part pour faciliter la reprise. Une grande longère en pierres, bien rénovée est située sur place. N’hésitez pas à prendre contact pour une visite.

Contact RDI Morbihan / Laurence Chèze, 02 97 74 23 50

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Sarah Le Quer, installée à 24 ans
En octobre 2017, à 24 ans, Sarah Le Quer rejoint l’exploitation laitière familiale et s’associe avec son père. Un choix pesé,…
L’exosquelette entre en salle de traite
À la ferme expérimentale de La Blanche-Maison à Pont-Hébert dans la Manche, on teste depuis le 25 octobre l’exosquelette, un…
"Nous allons passer ce cap difficile, développer notre stratégie, accompagner l'agriculture"
Quelques jours après une grève des salariés qui a marqué les esprits, et à quelques jours des sessions chambre départementales,…
Au concours des Miss, Karen défend la place des femmes en agriculture
Lancé en 2013, le concours Miss France agricole veut promouvoir les femmes et les hommes qui font et feront l'agriculture de…
Vignette
Maïs grain, semis de céréales : la pluie retarde les chantiers
Si la pluviométrie record du mois d'octobre n'a pas trop affecté les chantiers d'ensilage de maïs, la récolte du maïs grain et…
"Notre métier, c’est de cultiver le sol, un sol biologiquement plus actif"
Régénérer le sol pour doper sa fertilité est la clé de l’agriculture dite de conservation. Toute une semaine lui était consacrée…
Publicité