Aller au contenu principal

Nouveau succès pour la fête de l'agriculture

Le grand rendez-vous annuel des Jeunes agriculteurs a remporté un vif succès, dimanche 31 août. Concours de labours, moiss' batt cross, animations pour petits et grands et ambiance conviviale ont drainé une foule nombreuse à Retiers.

La foule s'est pressée pour la fête de l'agriculture, organisée par les Jeunes agriculteurs.
La foule s'est pressée pour la fête de l'agriculture, organisée par les Jeunes agriculteurs.
© Cécile Julien

Ils l'avaient dit, ils l'ont fait ! Quand, il y a un an, ils se sont lancés dans l'aventure, les JA de Retiers voulaient réunir 15.000 visiteurs pour leur fête de l'agriculture. Dimanche 31 août, c'était chose faite. "C'est une grande réussite, ne cache pas Sébastien Bodin, président des JA de Retiers. 400 bénévoles se sont mobilisés pour accueillir un public nombreux et ouvrir le dialogue sur l'agriculture". Lors de la visite officielle, les élus et Jean Daubigny, préfet d'Ille et Vilaine, ont souligné la qualité de la fête, l'enthousiasme des JA et le dynamisme de l'agriculture départementale.

Pour la 2e année, le pari des entrées gratuites a permis à une foule nombreuse de partager ce dimanche à la campagne et aux rurbains de découvrir un visage ouvert et dynamique de l'agriculture. Tout au long de la journée, les animations se sont enchainées. D'abord avec la messe des laboureurs et le 55e concours de labours. En planches ou à plat, les 19 meilleurs laboureurs du département ont montré leurs talents et la précision de leur travail, malgré un terrain sec. Avec tout autant de dextérité, les laboureurs à cheval ont mené leur attelage à 2, 3, 4 et même 5 traits bretons.

Animer le milieu rural

Si la qualité du travail bien fait a suscité l'admiration des connaisseurs, la folie pétaradante des moiss'batt cross a aussi attiré les foules. A coup de tête à queue et de pirouette, les chauffeurs ont montré, qu'après un hiver de bricolage dans les cantons, une moiss'batt en avait sous le capot. La Coglaise et la Bretonne de Retiers ont emporté la course. Tout au long de la journée, petits et grands n'ont pas manqué d'occupations : baptêmes d'hélicoptère et tracto-manias pour les plus grands, jeux, tracteurs à pédales et balades à poneys pour les petits.

La fête de l'agriculture est aussi un rendez-vous professionnel. Les agriculteurs ont pu s'informer sur les énergies renouvelables, notamment la méthanisation et la filière bois, sur les couverts végétaux et rencontrer les partenaires de leur exploitation. Par prudence face à l'augmentation des cas de FCO, les éleveurs ont décidé d'annuler le concours bovin inter-cantonal qui devait se tenir, dans le cadre du Nov'Espace. Mais, sur la mini-ferme, toutes les races élevées dans le département étaient représentées.

Défendre l'agriculture

La fête des JA sonne souvent la rentrée syndicale. Rentrée qui a pris de l'avance cette année, avec le bras de fer des producteurs laitiers et d'Entremont. "La valorisation de nos produits et de notre travail reste une revendication importante, rappelle Nathalie Macé, présidente des JA 35. Cette valorisation passe par un meilleur partage des marges, avec la distribution mais aussi la transformation". La représentante des Jeunes agriculteurs veut voir dans ce récent épisode comme dans les tensions sur le marché des matières premières agricoles, un changement dans l'image de l'agriculture. "Nous sommes redevenus, aux yeux de tous, les nourrisseurs du pays, apprécie Nathalie Macé. Cela donne un bel avenir à notre métier". D'avenir, les JA s'en préoccupent, notamment au travers de l'installation. Ils espèrent que le nouveau parcours d'accompagnement permettra "d'ouvrir l'installation à un public plus divers" et qu'il sera financé à la hauteur des besoins. De cette fête, Joseph Ménard, président de la chambre d'agriculture, retiendra "le dynamisme de l'agriculture départementale, son poids en terme d'emplois et de valeur économique, la nécessité de concilier l'environnement et la production".

Prenez déjà date, l'année prochaine, c'est le canton de Montfort qui organisera la finale départementale de labours et la fête qui va autour.

 

Les palmarès

Labours en planches

1e : Laurent Chénedé, de Tréffendel, 221 points.

2e : RégisHerfray, de Iffendic, 201 points.

3e : Frédéric Bougeard, de Baulon, 189 points.

4e : René Barel, de Miniac sous Bécherel, 188 points.

5e : Yannick Fouville, de Pleumeleuc, 167 points.

6e : Sylvain Baudu, de Pipriac, 145 points.

Labours à plat

1e : Samuel Hervault, de Treffendel, 167 points.

2e : Jérôme Honoré, de Saint Médard, 158 points.

3e : Dominique Harvey, de Meillac, 156 points.

4e : Claude Jumel, de Saint Senoux, 152 points.

5e : Sylvain Houitte, de Romillé, 148 points.

6e : GuillaumeCoquelin, de Saint Uniac, 136 points.

7e : Christian Hurel, duSel de Bretagne, 134 points.

8e : Pascal Bigot, de Guipry, 131 points.

9e : Nicolas Demy, de Pléchatel, 123 points.

10e : Pascal Frin, de Breteil, 114points.

11e : SébastienLeboue, de Liffré, 102 points.

12e : Patrick Guibert, de Sainte Anne sur Vilaine, 85 points.

13e : Olivier Préaux, de Louvigné du Désert, 66 points.

Les deux premiers de chaque catégorie iront défendre les couleurs de l'Ille et Vilaine lors de la finale régionale du 6 septembre. Et peut-être jusqu'à la finale nationale, qui a lieu le 14 septembre dans le Maine et Loire.

Labours avec des chevaux

1er en attelage à 5 : Francis Rebours

1er en attelage à 4 : Daniel Hamard

1er en attelage à 2 : Lucien Julien, 2e : David Rondin, 2e ex-aequo : Francis Taligot

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
"Une démarche remplie d’espoir et de sens"
Quatre ans après la création de "C’est qui le patron ?!", son fondateur, Nicolas Chabanne, revient sur l’évolution de la marque…
Pompiers volontaires : Laïta favorise l’engagement de ses salariés
Une convention avec le Sdis 29 l’a officialisé : Laïta va octroyer jusqu’à 10 jours par an à ses salariés sapeurs-pompiers…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
Les agriculteurs sous la loupe de l'Insee
Les chiffres agricoles de l'Insee confirment les impressions du terrain mais alertent sur la baisse du nombre d'agricultrices. En…
Publicité