Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Nouveau : un service de gestion de l’épargne de précaution

Trois acteurs du secteur agricole français (la coopérative NatUp, l’assureur Groupama et le groupe Bioline-InVivo) ont annoncé le 22 novembre le lancement de Protélis, un service destiné à favoriser l’épargne de précaution des agriculteurs pour faire face aux aléas climatiques ou de marché. Ce service s’appuie sur la déduction pour épargne de précaution (DEP). Ce dispositif fiscal mis en place par la loi de finances 2019 permet à un agriculteur de déduire une partie de son revenu imposable annuel pour se constituer une épargne de précaution. Déployé auprès des coopératives agricoles, Protélis propose aux agriculteurs adhérents de gérer leur épargne sur un compte individuel au sein de leur coopérative, après la signature d’un contrat avec cette dernière. Protélis a été proposé par la coopérative NatUp à ses adhérents en septembre. "Une centaine de contrats ont été signés", a indiqué Maxime Jouannin, le directeur de Protélis lors de la conférence de presse de lancement. Cinq autres coopératives (Sodiaal, Evel'up, EMC2, etc.) totalisant 25 000 agriculteurs, ont depuis proposé le service à leurs adhérents. "Nous nous sommes fixé l’objectif d’adresser le service à 25 coopératives d’ici 2020", soit un potentiel de 100 000 agriculteurs".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Dégâts de choucas : une nouvelle organisation dans les Côtes d’Armor
La population de cette espèce protégée augmente inexorablement depuis plus de dix ans dans le département. En 2019, la profession…
La filière méthanisation  sur une ligne de crête difficile
Plus de 1 300 unités de méthanisation seraient en projet, pour 900 actuellement en fonctionnement, selon le ministère de la…
Le Gaec des Chênes préfère  une gestion durable de ses haies
Avec un linéaire de dix-neuf kilomètres de haies, le bien-nommé Gaec des Chênes, à Plougonven (29) a mis en place, il y a des…
L'embauche de réfugiés : une expérience en cours en Centre Bretagne
Face à la pénurie de main d'œuvre dans les élevages de Centre Bretagne, des élus ont décidé, en fin d'année dernière, de lancer…
ASAP : nous ne serons pas les dindons de cette farce !

Acte 1 : début 2019, le Grand Débat National offre la possibilité aux citoyens d’exprimer leurs attentes en matière de…

Prix du porc : baisses en cascade, producteurs démoralisés
Les baisses s’enchaînent au Marché du porc breton pour la troisième semaine consécutive. Les producteurs de porcs craignent une…
Publicité