Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Ohhh la vache, un salon pour des rencontres multiples

Le Morbihan fêtait son agriculture samedi et dimanche dernier, avec la 11édition du salon Ohhh la vache !, qui se déroulait à Pontivy. Deux journées riches en événements et en découvertes pour les 25 000 visiteurs qui s'y sont pressés.

Pour la première fois, le salon s'est doté d'une mascotte, une vache limousine nommée Nice, appartenant à Louis-François Leconte, éleveur à Ploerdut (Morbihan) et président du Herd Book Limousin de Bretagne. Nice a remporté tous les suffrages. Une race également à l'honneur avec un concours inter régional.

C'est avant tout un lieu de rencontre. Voilà ce que retiennent les organisateurs de Ohhh la vache !, dont la 11édition, le week-end dernier, a suscité l'intérêt de 25 000 visiteurs. Des rencontres entre le public et les agriculteurs, mais aussi entre les professionnels qui profitent de cet événement propice aux échanges, et enfin entre les acteurs de l'économie locale, puisque ce salon a été le lieu de la signature du Projet Alimentaire de Territoire (PAT) Bretagne Centre.

 

L'agriculture communique

Dans un contexte où les agriculteurs se sentent incompris, parfois victimes d' agri-bashing, Ohhh la vache ! est un moment particulièrement propice à la communication vers le grand public, d'autant plus que la gratuité de l'entrée encourage la présence des familles. "Pour certains enfants, les animaux de la ferme sont plus présents dans les livres que dans la réalité", observe Gaëtan Le Seyec, président de la Société départementale d'agriculture. Ce salon est donc un moyen de les rendre accessibles pour eux. C'est ainsi que des activités, devenues traditionnelles, ont un succès non démenti : traite des vaches, mini ferme, présentation de chevaux… et même les parents fondent devant les poussins d'un jour. Côté machinisme, la pluie n'a pas rafraîchi l'enthousiasme de tous ceux qui voulaient monter dans la moissonneuse ou tenter le baptême en tracteur. Et au-delà de l'aspect ludique, ces rencontres sont un moyen de démystifier, d'expliquer et, qui sait, de peut-être susciter des vocations.

Un moment propice à la communication vers le grand public, d'autant plus que la gratuité de l'entrée encourage la présence des familles.

Un escape game culinaire

Nouveauté 2019, un escape game. Le principe ? Les joueurs sont donc invités à explorer les pièces d'une maison factice dans laquelle sont dispersées des énigmes. Trente minutes après, ils doivent reconstituer la recette du kig ha farz, ce délicieux "pot aux feu" breton. Proposé par l'association Aux goûts du jour, qui a pour mission l'éducation alimentaire, ce jeu a attiré 152 participants et, victime de son succès, a même dû en refuser une cinquantaine.

 

salon Ohhh la vache

Signature d'un PAT centre Bretagne

Enfin, après la visite inaugurale, les représentants de cinq communautés de communes, réparties sur le Morbihan et les Côtes d'Armor, ont signé le Projet alimentaire de territoire (PAT) Bretagne Centre. Cet accord de partenariat a pour objectif de favoriser la vitalité économique et sociale du territoire. Les communautés se donnent un objectif : favoriser une alimentation locale, de qualité, et répondre aux attentes sociétales en la matière. Centré dans un premier temps sur l'approvisionnement de la restauration collective, ce document est complémentaire de la loi Egalim qui fixe un objectif ambitieux : 50 % de produits locaux dans la restauration collective, dont 20 % en bio, d'ici 2022. Il propose également des objectifs de réduction des gaspillages et préfigure l'étape suivante, à savoir la lutte contre la précarité alimentaire, ainsi que des opérations de sensibilisation à la qualité.

L'objectif de ce travail est de créer des synergies à l'intérieur d'un territoire commun. La chambre d'agriculture a établi un diagnostic de l'offre alimentaire présente, les pratiques positives déjà en œuvre vont être partagées, les acteurs locaux recensés. Un travail sur deux ans, pour recréer un lien entre les habitants et les filières locales.

 

Cheval, baisse des cours

salon Ohhh la vache

Chaque année, Ohhh la vache ! consacre une partie des activités de sa deuxième journée au cheval. Les concours de cheval de trait breton se sont donc déroulés dimanche toute la journée, à l'extérieur de la halle Safire, et la pluie persistante n'a pas découragé les éleveurs venus présenter leurs animaux.

Une cinquantaine de chevaux étaient présents, de toutes les catégories : mâles, femelles, poulains de 18 mois, poulains de moins de 6 mois et de plus de 6 mois. "La fonction de ces concours est avant tout de voir la valeur des poulains", explique Julien Goibier, éleveur. Elle est aussi la vente et de nombreuses transactions ont lieu dans ce cadre. Cette année encore, les participants se sont dit très satisfaits. Seule ombre au tableau pour ceux qui étaient venus vendre des animaux, une baisse des cours importante par rapport à l'année dernière : les ventes se sont conclues à un tarif de 3 € le kilo de poids vif, ce qui représente une baisse de 1,30 à 1,50 € par rapport à l'an dernier.

salon Ohhh la vache

 

Meilleurs animaux des concours


Inter régional race Limousine / Hôtesse, SCEA Quenet à Treverien (35)

Inter régional race Charolaise / Lady, EARL de la Ville Neuve à St Gilles Vieux Marché (22)

Prim’holstein / Du Bon Vent Diadem, Gaec du Bon Vent à Locqueltas (56)

Normande / Jolie – SCEA de l’écluse à Gueltas (56)

Montbéliarde / Violette, Dominique Le Crom à Evellys (56)

Pie Rouge / Lyaluse – Gaec du Quinquis à St Aignan (56)

Cheval breton / 1er prix pouliche 18 mois - trait / Inay de Kerhello de Marie-Madeleine Le Touze de Brech (56) / 1er prix pouliche 18 mois - postière/ Idille de Crach de Guy Le Douarin de Crach (56)

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
À Bolazec, Coralie s'installe avec 30 000 poules plein air
Salariée depuis une dizaine d'années, Coralie Jézéquel souhaitait s'installer en agriculture. Elle franchit le pas à Bolazec (29…
Vignette
La situation financière des élevages bovins s'est dégradée en 2018 (Idele)

Les revenus disponibles des élevages laitiers et allaitants suivis par l'observatoire de l’endettement ont globalement…

Vignette
Le P'tit gallo sur le chemin de l'autonomie énergétique
À Montreuil-le-Gast, la ferme du P'tit Gallo a fait son trou dans le paysage local. Après des débuts "un peu galère", quand il s'…
Vignette
Agriculteurs de Bretagne et "Incoulables" sur le même bateau, vent d’espoir portant
Après "Intouchables", il y aura "Incoulables". Une histoire belle où l’on ne sombre pas, ode à la vie, à l’après, l’après cancer…
Vignette
7 651 vols en un an dans les exploitations agricoles
7 651 vols ont été recensés en France dans les exploitations agricoles en un an par les services de gendarmerie. Le nombre de…
"Nous allons passer ce cap difficile, développer notre stratégie, accompagner l'agriculture"
Quelques jours après une grève des salariés qui a marqué les esprits, et à quelques jours des sessions chambre départementales,…
Publicité