Aller au contenu principal

Olivier Desportes, Président de Crédit agricole en Bretagne : L'épidémie de covid 19 nous confronte à un choc sanitaire, économique, financier

Olivier Desportes, président de l'association Crédit agricole en Bretagne, décline ici ce que seront les priorités et les axes forts de l'action des quatre caisses de crédit bretonne. Il trace en quelque sorte le cap que se fixe le Crédit agricole pour aider à la sortie de cette crise sanitaire.

Olivier Desportes Président de Crédit agricole en Bretagne

Poursuivre les activités économiques indispensables à la production agricole

L’épidémie de Covid19 nous confronte à un triple choc : à la fois sanitaire, mais aussi économique et financier. C’est une crise mondiale où la nouvelle normalité se définit dans l’incertitude et la volatilité par exemple sur les cours de bourses. Nous sommes confrontés à un défi économique sans précédent, à la fois mondial et local. Dans ce contexte, on mesure une fois de plus l’utilité du monde agricole dans notre société. Même si on ne peut que saluer les décisions gouvernementales prises pour la protection des populations face à cette pandémie, je considère qu’il est également primordial de poursuivre les activités économiques indispensables à la production agricole, élément essentiel de la chaine alimentaire humaine.
Toutefois, certaines activités agricoles pâtissent de cette crise, car pour nourrir les Français, il est nécessaire de garantir une continuité de service de la chaîne logistique et technique du champ à l’assiette. On constate déjà que certaines activités doivent cesser car elles ne peuvent appliquer les règles de distanciation sociales et les gestes barrières. Les agriculteurs sont pénalisés par le manque de main d'oeuvre, l’interdiction des marchés, la diminution de la restauration hors domicile et collective. Les filières de transformation se tendent. Des abattoirs refusent des bêtes. L’export, dont dépend une grande partie de l’agriculture française est en chute libre. Les stocks s’accumulent dans les fermes sur certaines productions. Nous avons donc identifié quelques filières très impactées depuis le début de la crise avec une liste qui pourrait s’allonger dans le temps comme les
producteurs en circuits courts, la filière volaille, les producteurs laitiers…

S'adapter
En tant que banque de proximité, le Crédit Agricole fait partie des services indispensables listés par le gouvernement et nous avons décidé de mettre tous les moyens possibles au soutien de notre économie régionale. Dans un premier temps nous sommes concentrés sur le maintien du service bancaire pour tous, impliquant une réorganisation pour les équipes et de nouveaux moyens pour rester en lien avec nos clients. Puis très vite, nous avons proposé de nouvelles mesures qui permettent d’accompagner nos clients professionnels, agriculteurs dans cette période.

Consommer les produits agricoles bretons  et français !
En cette période compliquée, nous devons tous être responsables individuellement. Consommateurs ou distributeurs, nous devons acheter ou distribuer des produits français et bretons. Notre rôle, comme nous l’avons fait contre l’agribashing, sera de communiquer sur la qualité, la diversité, de nos produits agricoles bretons pour relancer notre économie au plus vite après ce confinement.

Rester au front pour maintenir au mieux notre agriculture bretonne
Aujourd’hui plus que jamais l’union sera indispensable au soutien et au maintien de notre tissu économique car nous sommes tous interdépendants. Nous accompagnons sans relâche les filières agricoles dans ce passage difficile avec un souhait de conserver toute la diversité de productions, de circuits de ventes, et sa répartition sur notre territoire.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Jean-Elie Le Crom : "J’avais vraiment envie de m’installer"
Son truc ?  "Les vaches et le lait". Une passion ! Jean-Elie Le Crom l’a chevillée au corps. Alors, à 22 ans, il vient de…
Du maïs semé tous les 50 cm pour réduire l’usage des phytos
Si il est courant de semer son maïs avec un inter-rang de 75 cm, Alex Delamarre et Philippe Briand, entrepreneurs agricoles sur…
Sangliers : un contrat entre chasseurs et agriculteurs

Lors d’un rendez-vous le 21 janvier, la présidente de la FNSEA Christiane Lambert a présenté à la secrétaire d’État à la…

Tristan Delisle, un producteur de lapins engagé
Tristan Delisle s'est installé en mars 2020 sur l'élevage familial de lapins avec sa mère, en remplacement de son père parti à la…
L’irrigation : "l’assurance récolte de toute la filière"
Fin des six syndicats locaux qui contribuaient depuis 40 ans au développement de l’irrigation en Bretagne. Place à Breizh…
Nolwenn et Glenn : bien occupés, bien investis, bien dans leurs bottes !
De belles charolaises, de la volaille Label Rouge, des pommes de terre, des légumes de conserve, du maraîchage et en vente…
Publicité