Aller au contenu principal

Leçon de communication
Optez pour l'émotion !

Etre agriculteur et fier de l'être, il ne suffit pas de l'affirmer pour en faire une réalité, mais avec les conseils des intervenants présents à la table ronde organisée dans le cadre de l'assemblée générale des JA 35, des premières clés ont été données. Au premier rang desquelles, le choix d'une communication émotionnelle, plutôt que comme souvent, trop technique.

© A.M
Dans un amphithéâtre de la Maison de l'agriculture qui a fait le plein, le sociologue Fabrice Dreyfrus a rappelé les définitions et le rôle d'un agriculteur, revenant notamment sur les évolutions en termes de taille d'exploitations, de spécialisation, ou encore de profils des agriculteurs. Pour lui, "être fier de son métier, c'est se sentir utile, avoir le besoin d'apprendre". Dans un monde ou beaucoup de secteurs d'activités sont secoués par la crise ou des problèmes de maîtrise de son image, le sénateur Dominique De Legge estime que l'agriculture est comme les autres secteurs. "Ce que vous subissez, tout le monde le connaît. Ce n'est pas une crise économique mais une crise de la transmission. Une crise démographique, de la filiation, de l'éducation et de l'orientation", souligne ainsi le sénateur et maire de la commune du Pertre.Alors dans ce contexte, comment communiquer ? "Tout d'abord, il faut massifier vos actions, pensez d'abord à la convivialité plutôt qu'à la pédagogie", livre Hervé Le Prince, directeur et fondateur de l'agence de communication New Sens, qui a notamment travaillé sur le projet "Agriculteurs de Bretagne". Et de poursuivre : "Harmonisez vos discours, pour ne pas dire le contraire du voisin, sortez du discours technico-économique, optez pour le marketing de l'enthousiasme, il existe une vraie fascination pour les gens qui travaillent le vivant". Enfin, la grande révolution sur le jeu de la communication est bien-sûr venue avec internet et depuis les réseaux sociaux. Et c'est sans doute dans ce domaine que les agriculteurs ont le plus à apprendre. Car aujourd'hui, si certains mouvements qui ne représentent pas forcément beaucoup de monde savent très bien occuper la toile, les agriculteurs sont absents de ces medias qui permettent pourtant le dialogue direct.
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"La délégation de travail accompagne les mutations agricoles"
Élodie Gapihan travaille au Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine. Elle est la seule chargée d'affaires en France, à suivre…
ETA Guillon-Barbot : l'innovation pour modèle économique
Depuis 1977, l'ETA Guillon-Barbot à Vitré (35) fait de l'innovation sa marque de fabrique avec une philosophie qui se veut simple…
"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"
L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première…
A Moëlan, le projet de reconquête des friches contesté par le SDPPR
A Moëlan sur Mer, la municipalité a commencé à rendre à l'agriculture une partie des 500 ha de friches que compte la commune, via…
L’observatoire du coût de revient : "faire œuvre utile"
Apporter sa pierre à l’édifice pour la prise en compte du coût de revient des adhérents dans la construction du prix du lait, c’…
OP et AOP seront au cœur de la PAC de 2023
Les organisations de producteurs, Op et les associations entre elles AOP, seront au cœur de la future PAC. Elles pourront…
Publicité