Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Ovins : le combat du revenu, pour conserver la dynamique de la filière

L’assemblée générale régionale ovine a réuni les représentants des éleveurs bretons et des Pays de la Loire. Cette journée a été l’occasion de faire le tour des actualités avec au cœur des préoccupations : comment assurer le revenu des éleveurs ? Du prix, des aides PAC... les lignes directrices restent partagées.

Après un bilan des actions menées, les étapes suivantes ont été établies. Pour 2019, ce sera : poursuite de la contractualisation, défense de la PAC, communication auprès des consommateurs et prestations pour services environnementaux.

Le revenu, défendu en permanence par le réseau FNSEA-JA, se construit avec différents outils. Au niveau national, la Fédération nationale ovine (FNO) a présenté sa vision pour la future PAC. Ainsi, la productivité, le seuil des 50 brebis, le supplément aux agneaux sous label qualité et l’aide aux nouveaux producteurs, restent à la base des demandes avec le maintien à minima du budget actuel de la PAC en euros constants et le maintien de l’enveloppe "Aide ovine".

Au niveau interrégional, la contractualisation se développe pour assurer le revenu. Les représentants ovins ont pu partager leurs expériences avec le trésorier de la FNO, Jérôme Deroules. Si elle n’est pas toujours facile à mettre en place, l’organisation des éleveurs en OP et AOP donne du poids dans les négociations. Pour Gilles Morvan, responsable ovins à la FRSEA Bretagne,  "la connaissance du marché local est la clé de l’organisation efficace au sein de son groupe d’éleveurs". D’autre part, la consommation reste indispensable. Aussi, les éleveurs ont acté, comme 3e outil, la poursuite des actions de communication au cours des différents événements et notamment auprès des enfants afin de leur faire découvrir cette viande.

Enfin, sur la question des charges, fléau pour le revenu, Gilles Morvan, a profité de la présence de la représentante du GDS pour aborder une problématique bretonne : de nouvelles charges apparaissent liées au choix du GDS de se substituer à la DDPP et ceci sans disposer de fonds couvrant cette gestion. Pour le représentant des éleveurs, le message est clair et net : "Si le GDS est libre d’accepter des missions de service public, il est hors de question que l’éleveur soit la variable d’ajustement !" Si le sujet n’a pu être développé faute de temps, une rencontre entre la FRSEA et le GDS sera prochainement organisée pour trouver une solution.

 

 

Valoriser les pratiques bonnes pour l'environnement

Nouveauté retenue au cours de l'après midi consacrée aux prestations pour services environnementaux rendus, le revenu doit passer par la valorisation des pratiques favorables à l’environnement. C’est le message d’Hervé Sevenou, éleveur finistérien et président de l’association Alli’Homme. "La société a des attentes sur la biodiversité et nous sommes producteurs de cette biodiversité ; alors l’association est là pour répondre à cette demande en fédérant les divers acteurs, tout en rémunérant l’agriculteur". Un changement de posture que le président explique : "L’agriculteur, via la mise en place de certaines pratiques pour l’entretien de zones humides par exemple, est le seul acteur à travailler gratuitement pour la biodiversité. Dehors, des entreprises se font rémunérer pour cela par d’autres entreprises, alors il est temps d’apporter une reconnaissance à notre travail".

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le tribunal de Saint Brieuc exige du GDS la délivrance des ASDA
Depuis plusieurs mois, un conflit oppose des éleveurs adhérents ou non adhérents du GDS, au sujet, d'une part, du montant des…
Notre agriculture devrait-elle répondre aux diktats pour perdurer et être légitime ?

De plus en plus, nous, agricultrices et agriculteurs devons répondre à des injonctions, et même plus que cela, à de…

Après 7 ans au Canada, Julien Thomin s'installe à Plouider
Salarié pendant 10 ans, dont 7 au Canada, Julien Thomin a fait le choix de revenir sur l'exploitation familiale, à Plouider (29)…
"On vit une guerre économique"
Invité à intervenir à l'occasion de l'assemblée générale de la FDSEA 35 qui se déroule le 20 février prochain, Gil Rivière-…
Pourquoi et comment mesurer le bilan environnemental des élevages ?
Sur la question environnementale, l'élevage est pointé comme une cause importante de dommages à l'échelle de la planète, avec des…
TICPE : faites vos demandes de remboursement 2019, avant le 31 janvier 2020

La loi n° 2019-1479 de finances pour 2020 va supprimer le taux réduit applicable au gazole non routier (GNR), auquel sera…

Publicité