Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Passons de l’agribashing à l’AGRIACTiON !

Frank Guehennec, président de la FDSEA du Morbihan.
Frank Guehennec, président de la FDSEA du Morbihan.
© Terra

Les actions chocs d’associations animalistes, mais aussi de mouvements "anti-pesticides" et de personnes isolées se multiplient en ce moment en France et en Bretagne pour dénoncer en particulier l’élevage, mais aussi les pratiques de protection des cultures. Ces opérations "commandos" prennent notamment la forme d’intrusions illégales dans des élevages, d’installation de panneaux diffamatoires dans les parcelles, voire même de pétitions contre les projets… Ce contexte est envenimé par le passage fréquent sur les ondes TV dans les médias, d’émissions à charge qui entretiennent cette idée fausse que les agriculteurs travaillent mal et ne respecteraient pas les règles.

Face à l’immobilisme des pouvoirs publics, interpellés et sollicités à de multiples reprises et faisant suite aux propos du ministre de l’agriculture en clôture du congrès FNSEA en mars dernier, il est temps de dire STOP et de remettre tous ces détracteurs à leur place ! Chacun doit respecter la loi, mais avant tout, chacun doit respecter l’autre, et les pratiques "terroristes" employées par ces groupuscules et mouvements divers, sont inacceptables et doivent être sanctionnées.

En cas d’attaques, de quelque nature qu’elle soit, chacun doit être acteur, mais notre force collective doit aussi montrer que les agricultrices et agriculteurs sont solidaires. Outre les leviers individuels d’actions (il est indispensable de porter plainte ou déposer des mains courantes), nous devons activer le levier légal et juridique. Il faut donc s’organiser afin de pouvoir répondre à chaque attaque, en département mais aussi localement s’il le faut.

L’objet n’est pas d’aller à la confrontation avec nos détracteurs que nous ne pourrons nécessairement pas convaincre, mais d’agir en parallèle. Ainsi, chaque attaque, chaque intrusion, chaque panneau, chaque pétition doit avoir une réponse. Les formes de réponses doivent être variées et audibles par le plus grand nombre, et nous pouvons, tous ensemble, améliorer cette communication : sollicitation de la presse localement, visite d’exploitation, panneaux explicatifs… toutes les idées seront bonnes à prendre pour montrer que nous respectons les règles, que nous ne sommes pas des hors-la-loi et que nos pratiques sont justifiées.

De son côté, le réseau des FDSEA s’organise pour apporter des réponses juridiques à toutes ces attaques en appuyant les toutes les démarches engagées par les agriculteurs et agricultrices. Il est temps de passer de l’agribashing à l’agriaction !

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le tribunal de Saint Brieuc exige du GDS la délivrance des ASDA
Depuis plusieurs mois, un conflit oppose des éleveurs adhérents ou non adhérents du GDS, au sujet, d'une part, du montant des…
Notre agriculture devrait-elle répondre aux diktats pour perdurer et être légitime ?

De plus en plus, nous, agricultrices et agriculteurs devons répondre à des injonctions, et même plus que cela, à de…

Après 7 ans au Canada, Julien Thomin s'installe à Plouider
Salarié pendant 10 ans, dont 7 au Canada, Julien Thomin a fait le choix de revenir sur l'exploitation familiale, à Plouider (29)…
"On vit une guerre économique"
Invité à intervenir à l'occasion de l'assemblée générale de la FDSEA 35 qui se déroule le 20 février prochain, Gil Rivière-…
Pourquoi et comment mesurer le bilan environnemental des élevages ?
Sur la question environnementale, l'élevage est pointé comme une cause importante de dommages à l'échelle de la planète, avec des…
TICPE : faites vos demandes de remboursement 2019, avant le 31 janvier 2020

La loi n° 2019-1479 de finances pour 2020 va supprimer le taux réduit applicable au gazole non routier (GNR), auquel sera…

Publicité