Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Pays-Bas : le prix des quotas phosphate explose

Depuis la mise en place des quotas phosphate début 2018 aux Pays-Bas, les prix ne cessent de s’envoler. Sur la base d’une production de 43 à 45 kg de phosphates par vache, les éleveurs qui veulent se développer doivent acquitter jusqu’à 10 000 € pour une vache supplémentaire. En effet, en juillet, les offreurs de quota P ont demandé jusqu’à 230 €/kg. Grâce à un bon prix du lait, beaucoup d’éleveurs étaient en mesure jusqu’à présent de débourser les sommes exigées, mais à ce tarif, il y a eu tout de même peu de compétiteurs, selon la presse néerlandaise. À chaque achat un volume de 10 % est ponctionné, il alimente une banque d’éléments fertilisants. Ces retenues seront redistribuées l’année prochaine à des conditions qui restent encore à définir. À ce stade, l’offre est limitée car essentiellement liée aux cessations d’exploitations qui sont peu nombreuses. En revanche, la demande est importante car les éleveurs laitiers ont dû diminuer leur cheptel dans le cadre du plan national de réduction des émissions de phosphate. Ainsi les prix devraient rester élevés même avec la sécheresse qui sévit actuellement aux Pays-Bas. Les experts de Rabobank pensent que ce marché n’a pas encore trouvé sa vitesse de croisière. Beaucoup d’éleveurs attendront encore un moment propice pour vendre ou pour acheter. Mais pour fin 2018, tous les élevages devront respecter le quota P pour éviter des sanctions et des poursuites judiciaires. Au début de l’année prochaine, ce marché se clarifiera et les prix devraient se stabiliser.


Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Dégâts de choucas : une nouvelle organisation dans les Côtes d’Armor
La population de cette espèce protégée augmente inexorablement depuis plus de dix ans dans le département. En 2019, la profession…
La filière méthanisation  sur une ligne de crête difficile
Plus de 1 300 unités de méthanisation seraient en projet, pour 900 actuellement en fonctionnement, selon le ministère de la…
Le Gaec des Chênes préfère  une gestion durable de ses haies
Avec un linéaire de dix-neuf kilomètres de haies, le bien-nommé Gaec des Chênes, à Plougonven (29) a mis en place, il y a des…
L'embauche de réfugiés : une expérience en cours en Centre Bretagne
Face à la pénurie de main d'œuvre dans les élevages de Centre Bretagne, des élus ont décidé, en fin d'année dernière, de lancer…
ASAP : nous ne serons pas les dindons de cette farce !

Acte 1 : début 2019, le Grand Débat National offre la possibilité aux citoyens d’exprimer leurs attentes en matière de…

Prix du porc : baisses en cascade, producteurs démoralisés
Les baisses s’enchaînent au Marché du porc breton pour la troisième semaine consécutive. Les producteurs de porcs craignent une…
Publicité