Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Peste porcine africaine: l'armée en appui logistique, zone blanche étendue

© jackmac34

L'armée va aider les chasseurs à abattre des sangliers dans la Meuse et les Ardennes, afin de lutter contre l'épidémie de peste porcine africaine (PPA) dans une zone blanche étendue à 141 km2, ont indiqué le 25 janvier le ministre de l'Agriculture et ses services. "L'objectif est de créer sous 2 semaines une zone blanche clôturée de 141 km2, directement exposée au risque d'introduction de la peste porcine africaine et dans laquelle une chasse intensive doit être pratiquée", a annoncé dans la soirée le ministère dans un communiqué. Une clôture de 78 kilomètres est en cours d'installation, des travaux compliqués "du fait de mauvaises conditions climatiques" mais dont l'achèvement devrait se faire dans les délais annoncés, "sous huit à dix jours" à compter du 18 janvier, a-t-il précisé. Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume avait de son côté, détaillé un peu plus tôt dans la journée, la mobilisation de l'armée en appui logistique des chasseurs, de l'Office national de la faune sauvage (ONFS) et de l'Office national des forêts (ONF).

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Dégâts de choucas : une nouvelle organisation dans les Côtes d’Armor
La population de cette espèce protégée augmente inexorablement depuis plus de dix ans dans le département. En 2019, la profession…
À Pleyber-Christ (29), Une salle de traite qui limite les contraintes
âgés de 50 ans, Gisèle et Bruno Kérébel ont profité du changement de leur salle de traite pour imaginer une installation qui leur…
La filière méthanisation  sur une ligne de crête difficile
Plus de 1 300 unités de méthanisation seraient en projet, pour 900 actuellement en fonctionnement, selon le ministère de la…
Ouverture d'une enquête suite à une surmortalité piscicole liée aux épandages
Ces dernières semaines, plusieurs cas de pollutions de cours d'eaux ont été relatés dans la presse, notamment en Ille-et-Vilaine…
En 2020, le manque de nourriture risque de tuer bien plus que le coronavirus

Le directeur du programme alimentaire des Nations Unies vient de tirer la sonnette d’alarme face à la "pandémie de la faim"…

Le Gaec des Chênes préfère  une gestion durable de ses haies
Avec un linéaire de dix-neuf kilomètres de haies, le bien-nommé Gaec des Chênes, à Plougonven (29) a mis en place, il y a des…
Publicité