Aller au contenu principal
Font Size

Peste porcine : le déficit chinois en viande quasi-impossible à combler

Les importations chinoises de viandes de porc congelées ont bondi de 63 % en mai 2019 par rapport à mai 2018 (à 187 500 t), a indiqué Inaporc (interprofession porcine) lors de l'assemblée générale du MPB, le 27 juin. Ce déficit dû à l'épizootie de peste porcine "va aller croissant au fil des mois", car "le cheptel de truies est au plus bas niveau depuis 2000". "Certains sur le terrain parlent d'une baisse de production de -40 ou -50 % pour 2020", rapporte Didier Delzescaux, directeur d'Inaporc. De son côté, Fanye Weng, représentant d'Inaporc en Chine, note une "évolution du discours des autorités" : "Ce n'est qu'à partir de maintenant que les professionnels et l'État reconnaissent une baisse de la production, et pas seulement du cheptel". Le premier cas de PPA en Chine a été détecté en août 2018. Outre une volonté de contrôler les prix domestiques, ce décalage s'explique par une décapitalisation dans les élevages et la spéculation. Certains opérateurs ont réalisé des "achats massifs" au début de l'épizootie, un phénomène "en grande partie responsable de la flambée des cours de début 2019". Le déficit à venir est tel qu'il apparaît difficile de le combler : "Dans le pire des cas, il faudrait doubler le commerce mondial de porcs".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Cette année, les moissons de céréales affichent de faibles  rendements
Avec le retour du soleil, les moissonneuses sont nombreuses dans les champs de la région ces derniers jours. En revanche, même si…
Tensions autour  de la PAC
L'Allemagne a pris la présidence du conseil des Ministres depuis le 1er juillet. Elle se fixe pour principale tâche de finaliser…
Porc : dix groupements visent le mâle entier en 2022
Dix organisations de producteurs de porcs se positionnent pour le mâle entier à partir de 2022. Une information à l'attention de…
Nouveau cadre financier pour 2021-2027 : Quelles conséquences pour la réforme de la Pac ?
Les discussions entre les dirigeants européens qui ont abouti à un accord le 21 juillet ont porté sur les enveloppes budgétaires…
Revenu des agriculteurs : l’objectif de deux Smic est hors d’atteinte
Les revenus bruts par actif agricole non salarié avoisinent plutôt le Smic. Seuls les producteurs de porcs, de volailles standard…
Un observatoire pour lutter contre l'agribashing
La cellule nationale de suivi des atteintes au monde agricole Demeter se décline dans les départements. En Ille-et-Vilaine, la…
Publicité