Aller au contenu principal

Plan de relance : les mesures présentées aux entreprises

Les entreprises ont pu être directement avisées des mesures prises par le Gouvernement, en faveur des trésoreries d'entreprises, de l'investissement, et de l'emploi, lors de réunions organisées aux quatre coins du département. Des mesures applicables dès à présent.

"Le Morbihan n'échappera pas à la crise qui affecte le Monde, mais on est déterminé à aider les entreprises à passer ce mauvais cap", a déclaré la sous-préfète Corinne Chauvin, aux entreprises. Le plan de relance de l'économie, annoncé le 4 décembre à Douai par le Président de la République, contient en effet un plan de soutien aux PME, en plus de celui aux banques. "On est là pour vous montrer que le plan de relance, c'est du concret. On ne veut pas qu'une entreprise disparaisse à cause d'une tension de trésorerie liée à un évènement exceptionnel, à des problèmes directement liés à la crise, un client qui ne paye pas, un fournisseur qui ne livre pas…"

 

Remboursement immédiat de créances

Des mesures fiscales ont été prises pour faciliter la trésorerie des entreprises, en mobilisant rapidement les créances détenues par l'Etat (crédits impôt recherche, créances de report en arrière de déficits, excédents d’acompte d'impôt sur les sociétés, et les crédits TVA). L'objectif est de réaliser le remboursement, dans un délai de dix jours suivant la demande. "143 entreprises du Morbihan en ont déjà bénéficié en moins de deux mois, pour un total de 10 millions d'euros", a souligné la sous-préfète.

Parmi ces mesures fiscales, la mensualisation de remboursement de crédit de TVA représente un enjeu fort pour le Morbihan, qui s'élève à 289 millions d'euros. Toutes les entreprises sont concernées : celles qui sont au réel (c'est-à-dire la moitié des entreprises du département), également les entreprises au régime simplifié si elles choisissent le mini-réel, de même que les agriculteurs dès lors qu'ils optent pour le remboursement mensuel de la TVA. "Pour les exploitants agricoles, précise Christian Allot, du service des impôts des entreprises, la création d'un régime mensuel équivalent au mini-réel fait dès à présent l'objet d'adaptations réglementaires".

 

Favoriser l'investissement

D'autres mesures fiscales ont également été prises en faveur de l'investissement : suppression progressive de l'impôt forfaitaire annuel – dès mars 2009 pour les chiffres d'affaires inférieur à 1,5 millions d'euros – exonération de la taxe professionnelle pour les investissements réalisés entre le 23/10/08 et le 31/12/09, majoration d'1/2 point de l'amortissement dégressif, et assouplissement des règles du privilège. Tous les secteurs - agricole, industrie, commercial - sont concernés.

La politique en faveur de l'emploi est également renforcée avec notamment une aide à l'embauche pour les entreprises de moins de 10 salariés.

Alors certes, le plan de relance devrait augmenter le déficit budgétaire de l'Etat déjà rappelé à l'ordre par Bruxelles. Mais il est justifié, selon Gérard Bouriane, par la crise exceptionnelle aujourd'hui. "Laisser mourir des entreprises aggraverait encore plus le déficit", selon le Trésorier payeur général.

Audrey Dibet

 

Mesures fiscales : informations complémentaires auprès des Services des impôts des entreprises ou sur le portail www.impots.gouv.fr

Aide à l'embauche : pour les formalités, contactez le pôle emploi au  08...

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"Sur les engrais azotés, je ne lâcherai pas"
Déçue sur les dossiers des néonicotinoïdes et du glyphosate, la députée finistérienne LREM Sandrine Le Feur se dit déterminée à…
La méthanisation, bonne pour la planète ?
Eau, air sol…, quels services ou pas, leur sont rendus par la méthanisation agricole ? Vaste question que celle des aménités et…
Des légumineuses bretonnes dans nos assiettes
Graines de pois chiche, haricot rouge, pois et lentille corail sont un bienfait pour l’alimentation humaine et constituent aussi…
La région prend position sur la future PAC
La crise Covid a remis sur le devant de la scène l’importance d’une production agricole locale, ainsi que l’apport de l’…
A Moëlan, le projet de reconquête des friches contesté par le SDPPR
A Moëlan sur Mer, la municipalité a commencé à rendre à l'agriculture une partie des 500 ha de friches que compte la commune, via…
Elevage bio cherche repreneur
A l’occasion du cap symbolique des 1 000 fermes bio en Finistère, le Gab tire la sonnette d’alarme : en bio aussi, le…
Publicité