Aller au contenu principal

Porcs : castration à vif interdite fin 2021, les éleveurs autorisés à anesthésier

© Claudine Gérard

D‘après un arrêté paru au Journal officiel le 27 février, "la castration chirurgicale à vif des porcs domestiques mâles est interdite" à partir du 31 décembre 2021. La castration devra donc se faire "avec anesthésie et analgésie par d'autres moyens que le déchirement des tissus". D’après l’arrêté, seuls les vétérinaires "peuvent pratiquer des opérations de castration". Les éleveurs et leurs salariés sont également autorisés à la pratiquer "par dérogation" pour les animaux "âgés de sept jours ou moins". Un autre arrêté paru au JO le même jour autorise les éleveurs à réaliser "l’application de tout traitement analgésique ou anesthésique local visant à atténuer ou supprimer la douleur". Cette mesure était réclamée par les représentants des éleveurs, qui souhaitaient ne pas être obligés de recourir aux vétérinaires pour effectuer l’anesthésie avant castration. Ces deux textes viennent concrétiser l’annonce faite par le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume le 28 janvier. Par ailleurs, le premier arrêté instaure aussi "l’obligation de mettre à disposition un abreuvoir", ainsi que des dispositions sur les matériaux manipulables et l’accès aux nourrisseurs. 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Acceptabilité sociétale : ouvrir, montrer et démontrer
Alors que s’ouvre dans quelques jours en mairie d’Arzal (56) leur dossier d’enquête publique, les associés de la SCEA de Kerollet…
Canettes tueuses, quand l'incivilité tue
Depuis deux ans, le Gaec de Kerforn, à Caudan, a du se résoudre à faire euthanasier six vaches sur la centaine de laitières qui…
Des protéines végétales bretonnes pour réduire les importations de soja
Si la Bretagne importe 95 % des protéines végétales dont elle a besoin pour nourrir ses animaux d’élevage, le GIE SVP est bien…
Valens, le nouveau verrat équilibré d’Axiom
La firme génétique met sur le marché un nouveau verrat dont l’objectif est de répondre aux exigences des producteurs français.…
Rapport sur le suicide d’agriculteurs : les premières pistes
Après six mois de mission, le député Olivier Damaisin s’apprête à rendre au Premier ministre son rapport sur le suicide et le mal…
Tags en exploitation : jusqu’où iront-ils, s’interroge la FDSEA 29
En fin de semaine dernière, plusieurs tags ont été découverts sur deux exploitations agricoles de Plonévez-Porzay, dont celle de…
Publicité