Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Poules pondeuses: Didier Guillaume veut permettre la rénovation des cages

Dans un courrier adressé le 28 octobre à plusieurs associations de défense des animaux, la directrice du cabinet du ministre de l'Agriculture affirme que Didier Guillaume souhaite permettre "la rénovation des cages (de poules pondeuses, NDLR) existantes". Cette décision a provoqué l'ire des associations welfaristes (CIWF, Welfarm, OABA...), qui ont diffusé le courrier le 19 novembre. Dans le projet de loi Egalim, un article qui reste à appliquer par décret interdit la "mise en production de tout bâtiment nouveau ou réaménagé d'élevage de poules pondeuses élevées en cages". Selon le courrier du cabinet, la lecture de cet article par le ministre consiste à "interdire toute augmentation de surface de poules pondeuses en cage tout en permettant la rénovation des cages existantes". Autrement dit, traduisent les ONG, "un bâtiment d'élevage en cage existant peut être entièrement rénové à l'identique et les cages repartir pour une durée de vie de 20 ans". Un décret d'application de cet article était en cours d'élaboration, mais il a été finalement "jugé plus pertinent d'adresser rapidement une instruction aux directions départementales", indique le courrier du cabinet. Lors de la campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait initialement promis la fin de la vente aux consommateurs d’œufs issus de poules en cage d'ici 2022

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Sarah Le Quer, installée à 24 ans
En octobre 2017, à 24 ans, Sarah Le Quer rejoint l’exploitation laitière familiale et s’associe avec son père. Un choix pesé,…
L’exosquelette entre en salle de traite
À la ferme expérimentale de La Blanche-Maison à Pont-Hébert dans la Manche, on teste depuis le 25 octobre l’exosquelette, un…
"Nous allons passer ce cap difficile, développer notre stratégie, accompagner l'agriculture"
Quelques jours après une grève des salariés qui a marqué les esprits, et à quelques jours des sessions chambre départementales,…
Vignette
Maïs grain, semis de céréales : la pluie retarde les chantiers
Si la pluviométrie record du mois d'octobre n'a pas trop affecté les chantiers d'ensilage de maïs, la récolte du maïs grain et…
Au concours des Miss, Karen défend la place des femmes en agriculture
Lancé en 2013, le concours Miss France agricole veut promouvoir les femmes et les hommes qui font et feront l'agriculture de…
"Notre métier, c’est de cultiver le sol, un sol biologiquement plus actif"
Régénérer le sol pour doper sa fertilité est la clé de l’agriculture dite de conservation. Toute une semaine lui était consacrée…
Publicité