Aller au contenu principal

Pour le 26e Space, une surface d'exposition record !

Pour sa 26e édition, du 11 au 14 septembre prochains, le monde de l'élevage a une nouvelle fois rendez-vous à Rennes (35). Après une année 2011 record en termes d'exposants et de visiteurs, cette cuvée s'annonce encore prometteuse, malgré une conjoncture marquée par des coûts alimentaires toujours en hausse, une filière avicole "secouée" par le naufrage de Doux, et une filière laitière dans l'expectative de l'après-quota.

A trois semaines du Space, Jean-Michel Lemétayer et Paul Kerdraon peaufinent l'organisation.
A trois semaines du Space, Jean-Michel Lemétayer et Paul Kerdraon peaufinent l'organisation.
© terra
Devant une demande toujours croissante de stands, les organisateurs du Space ont encore réussi à repousser les grilles du parc des expositions de Rennes Saint-Jacques, pour gagner 1 500 m2 de surface d'exposition extérieure. "Nous avons eu plus de 2 000 m2 de surface supplémentaire demandée par rapport à l'an dernier", estime ainsi Paul Kerdraon, le commissaire général du Space. "La demande a été très forte, pour de nouveaux exposants, mais aussi de nombreuses entreprises qui souhaitaient augmenter leur surface, que ce soit dans les halls ou à l'extérieur", confirme le président du Space, Jean-Michel Lemétayer.
Sur le ring, la journée du mardi sera marquée par le festival génétique national de la race à l'honneur : la Limousine. Le challenge France Prim'holstein, lui, fera son retour, le mercredi, après une première édition, il y a deux ans. A noter également, le concours spécial mouton vendéen, le mardi, et pour la première fois, une présentation des races parthenaise et bazadaise. Sans oublier les concours habituels en Normande, Blonde d'Aquitaine, Salers...
Réputé pour son degré d’intransigeance, le jury du concours des Innov'Space a retenu 47 lauréats, sur 134 dossiers présentés.11 ont obtenu la distinction 2 étoiles, et 36 la distinction 1 étoile. "D'après le jury, il y avait un peu moins de très grosses innovations cette année", confie Paul Kerdraon. Et d'ajouter : "Pour les entreprises, un Innov'Space est un véritable atout commercial, et une source de dynamique au sein des équipes de recherche et développement. Certains présentent des dossiers, tous les ans, c'est un vrai challenge !".
Côté conférences, pas moins d'une cinquantaine sont programmées. "Il est loin le temps où on devait solliciter les gens pour l'organisation de conférences. Certains événements ont désormais lieu tous les ans, et comme le salon est le lieu qui rassemble tous les acteurs des différentes filières, c'est un moment privilégié pour les rencontres et les échanges", souligne Jean-Michel Lemétayer.
Enfin, la plate-forme recherche et développement, de 300 m2, consacrée l'an dernier à la présentation du modèle de l'Agriculture écologiquement intensive (AEI), poursuivra cette année la réflexion sur ce thème, à travers l'angle des bâtiments et matériels du futur pour les éleveurs bovins.
Un programme 2012 qui s'annonce donc des plus foisonnants, et des allées du Space qui ne manqueront pas de se faire l'écho des débats agricoles à l'échelle régionale, nationale et même internationale, le Space  accueillant des visiteurs du monde entier.
Arnaud Marlet

Deux questions à... Jean-Michel Lemétayer

- La question du coût alimentaire pèse-t-elle sur ce 26e Space ?
Jean-Michel Lemétayer. "Cette 26e édition s'annonce très belle, mais on ne peut effectivement pas ignorer le contexte général. L'évolution du prix des matières premières a une incidence sur toutes les productions animales. Sur le salon, nous regroupons tous les acteurs concernés, alors, nécessairement le sujet sera souvent évoqué. Heureusement que le contexte de prix a évolué, comme pour le prix du porc, sinon la situation serait encore plus dramatique".

- Quel regard portez-vous sur le dossier Doux ?
J-M. L. "Sur cette question, on mesure l'attente des éleveurs, d'autant que la force de l'aviculture, c'est le lien fort qui unit les éleveurs et les entreprises. Doux ne sera pas présent cette année au Space, car le contexte du groupe a amené les dirigeants à prendre cette décision. Le dossier sera-il plus avancé au moment du Space ? Sans doute que non. Par contre, tous les repreneurs potentiels seront présents".
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Jean-Elie Le Crom : "J’avais vraiment envie de m’installer"
Son truc ?  "Les vaches et le lait". Une passion ! Jean-Elie Le Crom l’a chevillée au corps. Alors, à 22 ans, il vient de…
Du maïs semé tous les 50 cm pour réduire l’usage des phytos
Si il est courant de semer son maïs avec un inter-rang de 75 cm, Alex Delamarre et Philippe Briand, entrepreneurs agricoles sur…
Tristan Delisle, un producteur de lapins engagé
Tristan Delisle s'est installé en mars 2020 sur l'élevage familial de lapins avec sa mère, en remplacement de son père parti à la…
L’irrigation : "l’assurance récolte de toute la filière"
Fin des six syndicats locaux qui contribuaient depuis 40 ans au développement de l’irrigation en Bretagne. Place à Breizh…
Les éleveurs de volailles en colère contre certains distributeurs
La semaine passée la Confédération française de l’aviculture (CFA) dénonçait "l’indifférence des enseignes Carrefour, Casino et…
63% des abattages de porcs en Bretagne aux mains de trois groupes en 2020
En 2020, à partir des données Uniporc Ouest, le nombre de porcins abattus en Bretagne montre une diminution de l’activité. Dans…
Publicité