Aller au contenu principal

Prospective laitière
Pour tenter d'innover

Politiques publiques pour les uns, croissance démographique pour les autres, pression foncière ou poids de l'énergie. Tous ces facteurs impacteront l'agriculture dans 20 ans. Tels sont les réflexions issues de l'exercice prospectif proposé, mardi dernier, aux membres départementaux de la commission laitière du pôle herbivores de la recherche appliquée. Objectif ? Anticiper les besoins.

Pour les uns, au sein des exploitations, c'est la problématique du renchérissement et de la raréfaction du foncier agricole qui risque de poser problème
Pour les uns, au sein des exploitations, c'est la problématique du renchérissement et de la raréfaction du foncier agricole qui risque de poser problème
© claire Le Clève

 

Prospective laitière

Pour tenter d'innover

 

Politiques publiques pour les uns, croissance démographique pour les autres, pression foncière ou poids de l'énergie. Tous ces facteurs impacteront l'agriculture dans 20 ans. Tels sont les réflexions issues de l'exercice prospectif proposé, mardi dernier, aux membres départementaux de la commission laitière du pôle herbivores de la recherche appliquée. Objectif ? Anticiper les besoins.

 

Place à la prospective en 2011. "Le contexte a évolué très rapidement", note Béatrice Briend, éleveur laitier à Nivillac et déléguée du pôle herbivores de la recherche appliquée des chambres d'agriculture de Bretagne, devant la trentaine d'agriculteurs élus des CRDA, GDS, FDCuma, UDGVA ou du Contrôle laitier. Tous étaient invités à cette commission laitière par la Chambre d'agriculture du Morbihan. "Nous avons vécu la volatilité des prix et des volumes ces derniers temps. Les quotas vont prendre fin, une nouvelle gestion par bassin laitier se met en place et parallèlement la contractualisation arrive". Un environnement pour le moins turbulent mais opportun, selon Bernard Le Lan, délégué départemental du pôle herbivores. "L'idée de la prospective, c'est d'innover, sortir des prolongements et des tendances vécus pour se projeter, voir les ruptures, explorer les futurs possibles". Dans chaque département, ce travail de réflexion sur les facteurs internes à l'exploitation et externes qui risquent de faire rupture d'ici 2020, a lieu. Un travail d'anticipation qui devrait se prolonger tout au long de l'année 2011 avec plusieurs rendez vous, dont une restitution régionale, en fin d'année, éclairée par l'enquête issue des 6878 questionnaires envoyés au producteurs de lait bretons en 2010.

 

Les champs du possible.

 

Pour les uns, au sein des exploitations, c'est la problématique du renchérissement et de la raréfaction du foncier agricole qui risque de poser problème. "La ressource foncière agricole doit être mieux protégée dans les différents documents d'urbanisme", relaie Évelyne Kervadec. Éleveur laitier à Landévant, déléguée du pôle herbivores. "L'économie globale risque de peser de plus en plus dans le choix de nos systèmes" fait elle ressortir du travail d'un premier groupe. Autres facteurs internes pointés, "le poids de plus en plus fort de l'énergie et le développement du salariat", transmet Béatrice Briand. Quant aux facteurs externes, si la volatilité des marchés apparaît de plus en plus prépondérante, "le poids des politiques et des volontés publiques le sera tout autant", pour les membres des deux groupes de travail. Difficile de trancher avec l'évolution démographique qui risque, elle aussi, d'influer sur les modes de consommation.. "La disponibilité en matières premières va être structurante, d'où l'importance de développer l'autonomie alimentaire, y compris sur les exploitations", remarquent certains interrogeant la recherche appliquée "sur ce qu'il va vous falloir nous inventer pour être moins dépendants". Un énorme challenge.

Claire Le clève

 

Guide de l'herbe

Guide de l'herbe

Disponible ce printemps

 

Après la compilation des fiches d'aide à la décision concernant la santé du troupeau, l'alimentation hivernale et celle à l'herbe, les chambres d'agricultures de Bretagne co-éditent, avec celles des Pays de Loire, Bretagne Contrôle laitier, l'Institut de l'élevage les GDS de Bretagne et le GIE Lait viande, un guide consacré à l'herbe. Ce document "compilant les dernières connaissances sur le sujet" selon Rémi Espinasse, responsable du Pôle herbivores, sera disponible dès ce printemps. Abordant tour à tour la place de la prairie dans le système fourrager, la culture de l'herbe, sa gestion et sa valorisation par les animaux, ce document a pour objectif "d'être utile à tous, même si on a peu d'herbe sur son exploitation, c'est une raison de plus pour qu'elle soit bien valorisée" pour Evelyne Kervadec, élu du comité recherche appliquée.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Les agriculteurs mettent ‡ l'honneur le Tour de France et leur territoire
C'est un événement majeur pour tous les territoires qu'il traverse. Et cette année la Bretagne a été gâtée en accueillant même le…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Publicité