Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

PPA, le premier cheptel mondial sous la menace

C'est à quelques centaines de kilomètres de la ville de Shenyang, dans la province chinoise du Liaoning, qu’un premier cas de peste porcine africaine (PPA) a été détecté le 3 août sur des porcs en provenance d'une autre province de l'extrême nord-est, à la frontière avec la Russie. La PPA engendre un taux de mortalité élevé.

Avec un porc sur deux dans le monde produit en Chine, le cheptel chinois est de loin le plus important au monde. Timothée Vergne, maître de conférences en santé publique vétérinaire, déclarait que "la progression de la PPA en Chine dépendra de la densité de production et de l’efficacité des mesures sanitaires". D'un côté, "la densité de la production porcine chinoise est très importante, et n’a rien à voir avec celle de la Fédération de Russie, en particulier dans les régions orientales". De l'autre, "les services sanitaires chinois ont été très réactifs, et sont capables de mettre en place des mesures sanitaires draconiennes". Mais pour Timothée Vergne, "tout dépendra du montant des indemnités versées aux éleveurs, et de la confiance qu’ils accordent aux autorités".

Un deuxième cas a été détecté le 16 août, dans un abattoir du géant WH Group de la province du Zhengzhou un peu plus au sud. Selon la presse chinoise, un troisième cas de peste porcine africaine a été identifié le 19 août, dans un élevage de 600 porcs dans la province du Haizhou, en plein cœur du bassin de production chinois, situé à l'est du pays. Rien ne semble arrêter le virus qui continue sa route vers le sud de la Chine.

Un quatrième cas a été signalé le 23 août dans trois fermes d'un village de la province du Zhejiang, sur la côte orientale, à plusieurs centaines de kilomètres au sud du dernier cas recensé. 400 animaux sont morts, selon l'OIE (organisation mondiale pour la santé animale). Trois jours plus tard, le virus a été signalé dans un aéroport de Corée du Sud. Deux touristes sud-coréens revenant d'un voyage dans la première province chinoise contaminée par la PPA avaient rapporté des produits alimentaires infectés par le virus.

Selon les informations de Reuters, recueillies auprès d'un vétérinaire de la FAO, la souche du virus qui a atteint la Chine est similaire à celle qui s'est diffusée en Russie, en Estonie et en Géorgie depuis dix ans. Cette souche avait fait son premier saut de l'Europe centrale à la Russie orientale en mars 2017, atteignant la ville d'Irkutsk, à quelques centaines de kilomètres de la frontière chinoise. La première filière porcine mondiale tremble, mais avec elle toutes les filières porcines, car personne ne peut dire aujourd’hui où et comment s'arrêtera ce virus.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le tribunal de Saint Brieuc exige du GDS la délivrance des ASDA
Depuis plusieurs mois, un conflit oppose des éleveurs adhérents ou non adhérents du GDS, au sujet, d'une part, du montant des…
Notre agriculture devrait-elle répondre aux diktats pour perdurer et être légitime ?

De plus en plus, nous, agricultrices et agriculteurs devons répondre à des injonctions, et même plus que cela, à de…

Après 7 ans au Canada, Julien Thomin s'installe à Plouider
Salarié pendant 10 ans, dont 7 au Canada, Julien Thomin a fait le choix de revenir sur l'exploitation familiale, à Plouider (29)…
Pourquoi et comment mesurer le bilan environnemental des élevages ?
Sur la question environnementale, l'élevage est pointé comme une cause importante de dommages à l'échelle de la planète, avec des…
TICPE : faites vos demandes de remboursement 2019, avant le 31 janvier 2020

La loi n° 2019-1479 de finances pour 2020 va supprimer le taux réduit applicable au gazole non routier (GNR), auquel sera…

"On vit une guerre économique"
Invité à intervenir à l'occasion de l'assemblée générale de la FDSEA 35 qui se déroule le 20 février prochain, Gil Rivière-…
Publicité