Aller au contenu principal

Première estimation du coût de la sécheresse en assurance récolte

© nattanan23

« En assurance multirisques climatiques grande culture, nous avons eu plus de 16 000 déclarations de sinistres liées à la sécheresse», a indiqué, le 11 octobre à Agra Presse, Delphine Letendart, directrice agricole chez Groupama en précisant que les principales cultures concernées sont le maïs, les pommes de terre et les betteraves. «C’est pratiquement 300 000 Ha qui sont concernés, soit 11 % des surfaces que nous assurons. Principalement dans le Nord, l’Est et le Centre de la France. C’est une charge de sinistre que nous estimons entre 35 et 40 M€. » Constat similaire chez Pacifica, la branche assurance dommage du groupe Crédit Agricole : «En grandes cultures, 25% de notre charge sinistre en assurance récolte sera liée à la sécheresse sur la campagne de 2018, soit entre 15 et 18 millions d’euros », précise Jean-Michel Geeraert, directeur du marché de l'agriculture et de la prévention à Pacifica. « Un assuré sur deux en assurance des prairies devrait percevoir une indemnité sachant que nos clients choisissent en moyenne des franchises se déclenchant à 25% de pertes ». Soit à peu près 800 personnes, compris dans un croissant situé entre la Lorraine, la Bourgogne, le centre de la France et la façade Atlantique, sur un portefeuille total de 1500 clients, indique également ce dernier.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Jean-Elie Le Crom : "J’avais vraiment envie de m’installer"
Son truc ?  "Les vaches et le lait". Une passion ! Jean-Elie Le Crom l’a chevillée au corps. Alors, à 22 ans, il vient de…
Du maïs semé tous les 50 cm pour réduire l’usage des phytos
Si il est courant de semer son maïs avec un inter-rang de 75 cm, Alex Delamarre et Philippe Briand, entrepreneurs agricoles sur…
Tristan Delisle, un producteur de lapins engagé
Tristan Delisle s'est installé en mars 2020 sur l'élevage familial de lapins avec sa mère, en remplacement de son père parti à la…
L’irrigation : "l’assurance récolte de toute la filière"
Fin des six syndicats locaux qui contribuaient depuis 40 ans au développement de l’irrigation en Bretagne. Place à Breizh…
Les éleveurs de volailles en colère contre certains distributeurs
La semaine passée la Confédération française de l’aviculture (CFA) dénonçait "l’indifférence des enseignes Carrefour, Casino et…
63% des abattages de porcs en Bretagne aux mains de trois groupes en 2020
En 2020, à partir des données Uniporc Ouest, le nombre de porcins abattus en Bretagne montre une diminution de l’activité. Dans…
Publicité