Aller au contenu principal

Prendre des risques à la place des agriculteurs, un rôle majeur pour les stations expérimentales

Jean-René Menier, président du groupe de travail agronomie productions végétales de la chambre régionale d'agriculture de Bretagne.

Dans un monde marqué par des attentes sociétales grandissantes, qui portent à la fois sur les modes de production, mais aussi sur la garantie de l’innocuité des produits consommés, les exploitations sont tous les jours impactées. Les agricultrices et agriculteurs doivent faire face à des objectifs -que je juge très ambitieux- de réduction de l’usage des produits phytosanitaires, de maîtrise des apports de fertilisants, de préservation de la biodiversité, d’atténuation du changement climatique… et bien d’autres encore. Les enjeux techniques, humains, et de filières sont nombreux. Le temps de travail et sa pénibilité, le risque économique encouru, ressortent comme des facteurs limitants pour l’évolution des pratiques. Néanmoins, une transition vers des systèmes de production résilients, conservant toute leur compétitivité économique, doit pouvoir être envisageable sans remettre en cause la diversité des productions bretonnes. Pour cela, l’évolution des systèmes de culture doit s’appuyer sur des références à la fois innovantes, techniquement fiables, basées sur des approches systèmes intégrant à la fois gestion de la fertilisation, protection des cultures, travail du sol, autonomie protéique et risques de transfert.
C’est dans ce contexte que les stations expérimentales -telle que la station de Kerguéhennec présentée dans le dossier de ce numéro de Terra- conduisent des expérimentations combinant toutes ces contraintes sur de longues durées, prenant les risques à la place des agriculteurs et limitant ainsi les pertes économiques dans les exploitations. Il faut rappeler qu’un agriculteur ne conduira qu’une poignée de rotations sur la durée de sa carrière, la multiplicité des itinéraires techniques faisant l’objet de travaux de recherche appliquée est une ressource précieuse.
C’est également en regardant devant et avec des outils de demain -les outils d’aide à la décision, l’agriculture de précision, les capteurs, la robotique, la géolocalisation, le big data…- qu’une station expérimentale ouvre de nouvelles perspectives.
Je reste persuadé que partager ces expériences bonnes ou mauvaises, transmettre de nouvelles méthodes de conseil vers les techniciens, animateurs, enseignants…, tester des outils utiles aux agriculteurs dans leur métier quotidien est essentiel pour réussir l’accompagnement d’une agriculture plurielle.
L’ancrage d’une recherche appliquée au sein de notre territoire permet de ne pas perdre de vue la demande des filières, c’est un point auquel je suis très attaché en tant qu’élu responsable de la station de Kerguéhennec.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Acceptabilité sociétale : ouvrir, montrer et démontrer
Alors que s’ouvre dans quelques jours en mairie d’Arzal (56) leur dossier d’enquête publique, les associés de la SCEA de Kerollet…
Canettes tueuses, quand l'incivilité tue
Depuis deux ans, le Gaec de Kerforn, à Caudan, a du se résoudre à faire euthanasier six vaches sur la centaine de laitières qui…
Valens, le nouveau verrat équilibré d’Axiom
La firme génétique met sur le marché un nouveau verrat dont l’objectif est de répondre aux exigences des producteurs français.…
Des protéines végétales bretonnes pour réduire les importations de soja
Si la Bretagne importe 95 % des protéines végétales dont elle a besoin pour nourrir ses animaux d’élevage, le GIE SVP est bien…
Rapport sur le suicide d’agriculteurs : les premières pistes
Après six mois de mission, le député Olivier Damaisin s’apprête à rendre au Premier ministre son rapport sur le suicide et le mal…
Tags en exploitation : jusqu’où iront-ils, s’interroge la FDSEA 29
En fin de semaine dernière, plusieurs tags ont été découverts sur deux exploitations agricoles de Plonévez-Porzay, dont celle de…
Publicité