Aller au contenu principal

Prix du lait Lactalis : la coupe est pleine !

Les relations producteurs-entreprises laitières ne sont jamais un long fleuve tranquille. Pour autant, les positions unilatérales de Lactalis placent aujourd’hui le groupe à un point de rupture avec ses producteurs.

* Prix à 38 g/l de MG et 32 g/l de MP, qualité de référence pour la grille CILOUEST, flexibilité additionnelle comprise. ** Grille CRIEL Charente Poitou. Pour laiteries Bel et Bongrain les prix sont ceux pratiqués
* Prix à 38 g/l de MG et 32 g/l de MP, qualité de référence pour la grille CILOUEST, flexibilité additionnelle comprise. ** Grille CRIEL Charente Poitou. Pour laiteries Bel et Bongrain les prix sont ceux pratiqués
© Terra

Depuis la mise en place de la contractualisation, les producteurs n’ont jamais véritablement pu travailler à construire une relation sereine, et pourtant nécessaire, avec Lactalis. Au lieu de cela, ils doivent constamment s’opposer à leur entreprise et sa logique du "comment payer le moins cher le prix du lait ?".

"Les producteurs en ont assez d’avaler des couleuvres. A l’amertume, c’est aujourd’hui la colère qui l’emporte. Les producteurs en ont ras-le-bol !", constate Pascal Clément, président de la section lait FRSEAO (Fédération régionale des syndicats d’exploitants agricoles Ouest).

"Le constat est sans appel : Lactalis, 1er groupe laitier mondial, va être un des plus mauvais payeurs en France mais aussi en Europe * ! Lactalis, 1er groupe laitier mondial, ne respecte pas le contrat qu’il a signé avec ses producteurs ! Lactalis, 1er groupe laitier mondial, se moque de ses producteurs et fait ce qu’il veut ! Comment dans ce contexte, les producteurs ne peuvent-ils pas perdre confiance?", interroge Pascal Clément. A ne pas vouloir discuter et faire ce qu’elle veut, l’entreprise risque de perdre toute crédibilité et attractivité auprès de ses éleveurs. Ne sont pas rares ceux qui aujourd’hui se posent la question d’aller vers un autre collecteur. Même si la démarche n’est pas aisée, c’est un fait nouveau pour des livreurs Lactalis historiquement très attachés à leur entreprise. "Mais devrait-on leur donner tort ? À trop tirer sur la corde…"

 

La situation doit d’urgence bouger. Certaines autres entreprises ayant la posture "courageuse" d’attendre les positions de leur environnement concurrentiel pour se caler, c’est ainsi l’ensemble de la dynamique laitière française qui est mise en danger. Faute de réponse, les actions engagées par les producteurs vont se durcir !

 

* Source LTO Nederland - 12 derniers mois glissants à septembre 2013

 

Lactalis : un an de dÈcisions unilatÈrales
sur la dÈtermination
du prix du lait


Décrochage injustifiable de
5 € / 1 000 l au 4e trimestre 2012,


Modification unilatérale des tranches de flexibilité en fonction de leur valeur positive ou négative pour l’entreprise,


Suspension de l’application des indicateurs au 3e trimestre de cette année et application d’un prix "politique" pour l’année 2013 qui amènera les producteurs à être payer plus de 5 € / 1 000 l en deçà des perspectives de marchés.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Quand agriculteur et apiculteur travaillent de concert
Voilà 4 ans déjà que Frédéric Mésangroas, producteur de porcs à Plouigneau (29), accueille les ruches de Daniel Le Louët. Au fil…
Le retour très controversé des protéines animales transformées
Le 14 avril dernier le Standing Committee on Plants, Animals, Food and Feed (Scopaff - en français Comité permanent des végétaux…
Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
Choucas des tours : que faire pour limiter les dégâts à l’agriculture ?
Cette année encore, les dégâts de choucas des tours sur les semis de maïs sont nombreux. Et les agriculteurs des environs de…
Publicité