Aller au contenu principal

Prix du lait : pour le respect des indicateurs

Les indicateurs de marché actuellement "au vert" annoncent une respiration pour les éleveurs laitiers en terme de trésorerie, le prix du lait devant augmenter dans les mois à venir. Pour autant, l’orage gronde côté producteurs.

Depuis la mise en place du mini-paquet lait, les discussions concernant le prix du lait ne peuvent plus se faire au sein de l’interprofession, mais de chaque entreprise. Elles sont dorénavant du ressort des Organisations de producteurs reconnues, mais aussi des conseils d’administration des coopératives. Ces discussions prennent appui sur des indices de tendances des marchés émis tous les trimestres par le Cniel. Parallèlement, le prix du lait français est indexé sur celui de l’Allemagne. "Les producteurs de lait doivent profiter pleinement des effets positifs actuels de la conjoncture", insiste Hervé Moël, secrétaire général de la section lait de la FRSEA Ouest. "Les indicateurs de marché sont au vert. Il est un peu facile de vouloir s’en écarter précisément aujourd’hui ! Par ailleurs, rappelons que c’est à la demande des industriels français dont l’activité les amenait à payer le lait moins cher de l’autre côté du Rhin, que le calage avec l’Allemagne s’est mis en place en 2010. Aujourd’hui, alors que la tendance s’inverse, les prix aux producteurs outre Rhin profitant d’une forte dynamique sur les marchés à l’international, il faudrait aux yeux de certaines entreprises, de toute envergure mondiale qu’elles puissent être, faire machine arrière ?". "Nous le rappelons, un contrat est un acte qui engage les parties qui le signent. Les règles du jeu ne peuvent être changées, de manière unilatérale, quand celles-ci ne conviennent plus à l’une des parties. Nul n’est au dessus des lois, tout "président" qu’il soit. La section lait de la FRSEAO condamne toute initiative d'entreprises qui seraient tentées de prendre le beurre, l’argent du beurre, et par conséquent celui des éleveurs !"

Véronique Denieul - FRSEAO

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

La bio à grande échelle : utopie ou réalité ?
Alors que s'est tenu cette semaine le Congrès mondial de la bio à Rennes, se pose la question de la faisabilité du changement d’…
Julien Denormandie, un ministre de l’Agriculture en immersion au Space
Loin des visites officielles qui se font parfois au pas de course, le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie, a inauguré…
À quelques jours de l'ouverture, l'effervescence gagne le Space
A l'heure ou l'élevage devient une question de société, le retour du Space en présentiel, du 14 au 16 septembre, est d'autant…
Au Space, les élèves du Nivot s’occupent des Normandes

Cette année, le Space servira de cadre au concours national de la race Normande, pour lequel 85 animaux ont été sélectionnés.…

Une nouvelle croissance est possible

Septembre 2021 aura permis de renouer avec le Space, salon des productions animales, carrefour européen. Un carrefour de…

Christiane Lambert
"Les citoyens passent des commandes et les consommateurs ne sont pas au rendez-vous"
La présidente de la FNSEA était la semaine passée au Space. Alors que cette semaine du 21 au 23 septembre avait lieu à Niort dans…
Publicité