Aller au contenu principal
Font Size

Prix du porc : "Maintenant, ça suffit !"

© Terra

Dans un communiqué diffusé ce mardi, la section porc de la FRSEA et des JA Bretagne dénonce vigoureusement une "extorsion de fonds décidée par les abatteurs sur le revenu des éleveurs !". "Sous prétexte que le prix d’équilibre est atteint à la production, les abatteurs français se donnent le droit d’être déconnectés des autres places européennes" constatent les deux syndicats. "Dans un contexte de prix très favorable, nous, éleveurs français, ne pouvons pas tolérer une perte de compétitivité de 15 centimes/kg de carcasse par rapport à nos principaux concurrents !" poursuivent FRSEA et JA Bretagne pour qui "C’est un vol organisé que tous les éleveurs subissent alors même que le marché export est très rémunérateur pour tous les opérateurs de l’aval ! Il est absolument scandaleux que le profit de cette conjoncture reste dans les mains des abatteurs !". "Depuis 15 ans, les éleveurs français sont payés en dessous des autres bassins européens malgré une qualité et une traçabilité reconnues mondialement !", souligne le communiqué qui conclut par "Les avertissements seront suivis d’actions plus concrètes si notre demande n’est pas" écoutée....".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le plan de relance de l'apprentissage peut profiter au monde agricole
Le 4 juin, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a annoncé un plan de relance de l'apprentissage, avec notamment une prime à l…
Les agricultures bretonnes en 2040 se dessinent aujourd'hui
Quels visages auront les agricultures bretonnes à l'horizon 2040 ? Désireux de se saisir des enjeux, de se projeter et de s'…
Tensions autour  de la PAC
L'Allemagne a pris la présidence du conseil des Ministres depuis le 1er juillet. Elle se fixe pour principale tâche de finaliser…
MAEC non reconduites, revenu amputé pour 60 éleveurs bretons
Ils sont 60 en Bretagne à faire les frais de la non reconduction de la MAEC(1) SP3 M, type maintien, de la région Bretagne. 60 c’…
EGAlim : l'effet papillon de la loi Agriculture et Alimentation
La première année d’application de la loi découlant des États généraux de l'alimentation aura bouleversé le paysage des produits…
Un Clap d'or pour le lycée Pommerit

Cinq élèves de 1re en bac professionnel Agroéquipement du lycée Pommerit dans les Côtes d'Armor ont décroché un 1…

Publicité