Aller au contenu principal
Font Size

Protéagineux et mélange céréaliers en bio

Pour ce rendez-vous technique en bio, comme à La Vraie-Croix le 30 avril dernier, focus sur la production de protéagineux, seuls ou en mélanges céréaliers. La Chambre d'agriculture organisait cette 3 eme rencontre, vendredi dernier à Plouay. Au Gaec de la poule mouillée, il s'agit de nourrir durant 98 jours, 10 000 volailles de chair avec la production de la ferme sur 92 ha.

 

"J'adapte en permanence. Je sème avec les triticales 30 % de pois. Si au final je récolte trop de protéagineux, je rééquilibre ensuite avec des céréales et redescendre à 20- 25 % le taux", explique Clément Le Hérite, installé depuis 2017. Il a rejoint sa compagne Séverine Mouillé qui a créé en 2015 cette ferme de volaille de chair sur l'ancienne exploitation laitière et porcine de 22 ha et 6 000 poulets. Un couple au parcours atypique, tous deux anciens soigneurs animaliers d'un zoo normand, reconvertis à 32 et 34 ans.

Fabrique d'aliment

"Au départ, nous voulions nous installer en maraîchage, nous avons passé dans cette optique notre BPREA à Crédin, avec la chambre d'agriculture. Et puis nous nous sommes réorientés en regardant ce qui manquait le plus en bio, dont la volaille de chair". Au 22 ha de la première entité reprise par Severine Mouillé en 2015, Clément adjoint 70 ha supplémentaires avec une augmentation du cheptel. Ils embauchent un salarié, 25 heures par semaine. "On reçoit nos poulets d'un jour. On les démarre avec notre aliment. On a une fabrique d'aliments à la ferme parce qu'il y avait ici un petit atelier porcin. On l'a modifiée pour avoir les granulométries souhaitées", détaille le jeune aviculteur. Les volailles, en deux lots de 600 chaque, sont élevées en bâtiment mobile sur parc herbeux de 3 200 m², récemment arboré. Abattues à la ferme au bout de 98 jours, elles sont vendues à la ferme, en Amap, biocoop et magasins de producteurs ".

Rotations sur 9 ans

"J'ai prévu des rotations sur 9 ans. Nous avons encore des parcelles en année C2 de conversion. Quand tout sera en bio, ce sera plus facile" avoue Clément Le Hérite. "On n'a pas de modèle. Je suis encore sur une phase de tests. J'ai de meilleurs rendements, des parcelles plus propres mais... " avoue-t-il, engagé sur la partie cultures, détaillant sa stratégie devant une dizaine de producteurs, avant de les entraîner sur les parcelles découvrir ses implantations de protéagineux purs et en mélange. Des parcours classiques en féverole de printemps en pur et en mélanges, de triticales-pois fourragers ou de lupin de printemps, plus délicat. Des conduites à retrouver prochainement dans Terra.

Claire le Clève

 

 

 

Dates à retenir :

-Rallye cultures : gestion des adventices, interventions mécaniques, gestion céréales-protéagineux/maïs, le 7 juin à Sérent

-Essais soja : associations et variétés, le 28 juin, station de Kerguehennec, Bignan.

Gratuit sur inscription : www.capbio-bretagne.fr et au 02 96 79 21 66

 

 

Un assolement

Sur 92 ha, 77 sont labourables 17 ha de prairies, vendus sur pied.

60 ha de cultures dont

-en culture de vente : 11ha de blé noir et 7 d'orge brassicole, 3 ha d'avoine (pour l'alimentation humaine)

-et 8 ha de féverole

-7 ha maïs (grain)

-24 ha triticales pures ou avec du pois

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Crédits carbone : les premiers contrats sont signés
Fin 2019, la Commission européenne donnait son feu vert au régime d'aide proposé par la France pour le paiement de services…
Le plan de relance de l'apprentissage peut profiter au monde agricole
Le 4 juin, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a annoncé un plan de relance de l'apprentissage, avec notamment une prime à l…
Trop de porcs : l'État demande à la filière de s'organiser
Mardi 2 juin, un plan de filière porcin a été discuté en préfecture de Région pour tenter de résoudre le problème de fluidité des…
Les agricultures bretonnes en 2040 se dessinent aujourd'hui
Quels visages auront les agricultures bretonnes à l'horizon 2040 ? Désireux de se saisir des enjeux, de se projeter et de s'…
Tensions autour  de la PAC
L'Allemagne a pris la présidence du conseil des Ministres depuis le 1er juillet. Elle se fixe pour principale tâche de finaliser…
GAEC Cabri'Hyaule - Eleveurs de chèvres laitières : En bio, produire du lait avec des fourrages de qualité
Des bovins lait en conventionnel aux chèvres bio, la ferme a beaucoup changé depuis 2016. Aujourd’hui, nous sommes trois, le père…
Publicité