Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Qualité de l'eau : la Région félicite l'engagement des agriculteurs

À la veille du 20e carrefour des gestions locales de l'eau, les 30 et 31 janvier à Rennes, le président de la Région Bretagne s'est rendu sur une exploitation, apprécier l'amélioration de la qualité des eaux sur le bassin versant algues vertes de la Lieue de Grève (baie de Lannion).

L'agriculteur Yvan Duval avec Loïg Chesnais-Girard, président de la Région, Olivier Allain, vice-président et Joël Le Jeune, président de Lannion Trégor Commaunauté.
L'agriculteur Yvan Duval avec Loïg Chesnais-Girard, président de la Région, Olivier Allain, vice-président et Joël Le Jeune, président de Lannion Trégor Commaunauté.
© Terra

Une forte délégation emmenée par le président de la Région Loïg Chesnais-Girard était regroupée au chaud dans la stabulation des blondes d'Aquitaine vendredi 18 janvier chez Yvan Duval à Plounérin. L'exploitation de vaches allaitantes et de cultures de céréales appartenant à la famille Duval depuis plusieurs générations a été choisie pour ses pratiques plus respectueuses de l'environnement. Thierry Burlot et Olivier Allain, les vice-présidents, Jean Placines, directeur de la délégation Armorique de l'Agence de l'eau Loire-Bretagne, les acteurs locaux et professionnels du territoire de la Lieue de Grève étaient aux côtés du président.

En effet, le bassin versant présente l'un des plus bas taux de nitrates en Bretagne, 23 mg/litre contre 36 mg/litre début 2000 ! Loïg Chesnais-Girard s'est dit très "fier". "C'est par l'agriculture qu'on arrive à avoir des résultats. Certains disent que ce n'est pas assez vite mais nous nous travaillons ensemble dans le long terme, étape par étape". Un challenge d'autant plus louable qu'ici une minorité d'élevages sont hors-sol. Pour Thierry Burlot, les agriculteurs ont "su relever le défi même si le système était déjà considéré comme vertueux. C'est tout à fait remarquable !".


Poursuivre la baisse

Mais si les élus ont tressé des lauriers, ils ont prévenu : "il y a encore du boulot".

Le projet de territoire de la Lieue de Grève prévoit un objectif de 20 mg/litre dans chacun des cinq cours d'eau se jetant dans la baie d'ici fin 2021. En 2027, 100 % des masses d'eau en Bretagne devront être "en bon état" au regard des exigences européennes.

Le pari est de poursuivre cette voie sur la base du volontariat. Certains proposent des pistes. "Aujourd'hui, les Côtes d'Armor est le 15e département en nombre de MAEC signées. On peut encore progresser", souligne Véronique Méheust, conseillère départementale. Un avis, rejoint par Olivier Allain, "les MAEC ne sont pas l'ennemi de la compétitivité. On verra [par une étude d'évaluation de la mise en place de cette politique publique] que ceux qui sont en MAEC système tirent les meilleurs résultats agro-environnementaux et de revenu".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
Ressources humaines : un volet à cultiver avec soin !
La main d'oeuvre disponible sur le marché de l'emploi se fait rare. Un constat que partagent agriculteurs et services de…
Vignette
Dans l’Orne, une nouvelle attaque d’élevage suscite la colère de la profession agricole

Un incendie criminel a ravagé trois bâtiments d’un élevage de poulets de l’Orne, dans la nuit du 16 au 17 septembre. Si l’…

Vignette
L'agriculture de conservation des sols, une troisième voie ?
Alors que le rapport spécial du Giec publié début août réaffirme l'étroite relation entre agriculture, état des sols, sécurité…
Vignette
Pas de glyphosate détectable dans leurs urines
Tous sont utilisateurs de glyphosate. En réponse aux pisseurs volontaires, vingt agriculteurs de la FDSEA du Morbihan ont fait…
Vignette
L'enjeu environnemental et climatique au cœur du Space 2019
La 33e édition du Space, qui se clôture ce vendredi a été fidèle à ses fondamentaux. Le salon est bien le temps fort…
Vignette
Chauffer un poulailler par géothermie pour économiser des euros et des kg de CO2
Si l’ambiance des poulaillers les plus récents est bien maîtrisée même en période de forte chaleur, l’alimentation des volailles…
Publicité