Aller au contenu principal

Afdi
Quelle agriculture pour les pays du Sud ?

Inlassablement, l'Afdi poursuit sa mission de sensibilisation auprès des agriculteurs et futurs agriculteurs. Mardi dernier, l'association était au Nivot.

Dans la cadre de la semaine de la solidarité internationale, l'Afdi a invité les élèves du Nivot à un débat sur "l'agriculture au cœur du développement des pays du Sud".
Dans la cadre de la semaine de la solidarité internationale, l'Afdi a invité les élèves du Nivot à un débat sur "l'agriculture au cœur du développement des pays du Sud".
© Terra

"Dans le monde, 923 millions de personnes souffrent de la faim, 19 millions d'enfants souffrent de malnutrition aiguë et une personne meurt de faim toutes les 4 secondes". En retraite depuis peu, Paul Pichon n'a rien perdu de son dynamisme ni de sa capacité à s'indigner et c'est avec conviction qu'au nom de l'Afdi, il a ouvert le débat, le 18 novembre dernier, devant les élèves du Nivot. "La moitié de la population mondiale est rurale et, à un moment ou l'autre de l'année, vit de l'agriculture. Et les trois quarts d'entre eux ont des problèmes d'alimentation. Il est quand même incroyable que des paysans meurent de faim".
Journaliste à Ouest France et fortement impliquée au sein de l'Afdi depuis 1984, date à laquelle elle a interviewé un volontaire revenu de mission, Josiane Guéguen décortique les émeutes de la faim, qui ont secoué bon nombre de pays du Sud. "Certains pays ont fait le choix de l'importation des céréales à bas prix, au détriment de leur propre agriculture". Les paysans, qui ne parviennent plus à vivre de leur production, migrent vers les centres urbains, où ils ne trouvent pas de travail. Que le cours mondial des céréales flambe, et c'est la catastrophe !

Miser sur une agriculture familiale

"Au Mali ou à Madagascar, 70 à 80% de la population est rurale, explique André Geffroy, agriculteur dans les Côtes d'Armor et ancien président de l'Afdi. Il faut que l'agriculture soit faite en famille, pour la famille", alors que certains pays du Sud ont du mal à résister aux sirènes de l'agro-business. "L'agriculture familiale est capable d'être moderne, compétitive et réactive, pour peu que les paysans soient formés". Sans oublier son rôle social. "Toute la culture du pays se concentre là. Qu'elle disparaisse et c'est tout l'équilibre social qui s'en va".

Et sur l'homme

"L'Afdi n'est pas une association caritative, rappelle Paul Pichon. Nous ne construisons pas de puits, ne distribuons pas de charrues ou d'argent. Notre richesse, c'est de travailler avec des hommes et des femmes, ici et dans les pays du Sud". Et, trente ans après, les résultats sont là ! "Les paysans prennent en main leur propre développement".

Les paysans contrent la faim

Le 16 octobre dernier, journée mondiale de l'alimentation, Afdi a lancé sa nouvelle campagne de communication, intitulée "Les paysans contrent la faim". Partout en France, le réseau Afdi sensibilise les élus, la profession agricole, les élèves de l'enseignement agricole et le grand public sur les enjeux du développement des agricultures familiales dans la lutte contre la pauvreté dans le monde. "Ensemble, les paysans du Nord et du Sud relèvent le défi alimentaire".
Renseignements complémentaires que www.afdi-lacampagne.org.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
"Une démarche remplie d’espoir et de sens"
Quatre ans après la création de "C’est qui le patron ?!", son fondateur, Nicolas Chabanne, revient sur l’évolution de la marque…
Pompiers volontaires : Laïta favorise l’engagement de ses salariés
Une convention avec le Sdis 29 l’a officialisé : Laïta va octroyer jusqu’à 10 jours par an à ses salariés sapeurs-pompiers…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
Les agriculteurs sous la loupe de l'Insee
Les chiffres agricoles de l'Insee confirment les impressions du terrain mais alertent sur la baisse du nombre d'agricultrices. En…
Publicité