Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Environnement, PAC post 2013
Quels changements demain pour les exploitations ?

La chambre d'agriculture du Morbihan organise des réunions locales (1) pour informer les exploitants des changements qui les attendent, sur les plans financiers ou des pratiques agricoles.

Yves Le Gourriérec, Gaëtan Le Seyec et Gwénaël Corbel animaient la réunion de Pontivy.
Yves Le Gourriérec, Gaëtan Le Seyec et Gwénaël Corbel animaient la réunion de Pontivy.
© Audrey Dibet

En organisant ces rencontres, la chambre d'agriculture veut "pointer des changements qui peuvent semblent lointains aux agriculteurs, mais qui arrivent vite", assurait Yves Le Gourriérec, lors de la première réunion organisée à Pontivy mardi dernier. La PAC va changer en 2014, c'est en effet presque demain. A craindre alors, non pas le verdissement qui représentera 30% des aides de cette nouvelle PAC sans beaucoup de conséquences en Bretagne contrairement à des régions de grandes cultures, mais bien la réduction du montant des aides, de l'ordre de -6% à -13% à l'échelle globale de notre région. "Il faut avoir cette évolution en tête dans nos stratégies d'exploitations, dans nos choix d'investissement qui nous engagent pour plusieurs années", alerte Le Gourriérec. "Les élevages laitiers seront les plus touchés par cette baisse des aides", complète Gaëtan Le Seyec.

Si les aides PAC seront de façon certaine à la baisse, le montant exact est encore à définir. C'est là tout le travail de négociation des élus bretons qui cherchent à diminuer l'impact de la convergence des aides au niveau national, le Morbihan étant pour l'instant un département les mieux dotés avec un DPU moyen de 337 €/ha, contre 251 pour la moyenne nationale.

 

Autre gros point d'actualité discuté lors de ces réunions, la révision des Sage dont les objectifs de qualité des eaux sont fixés à 2015. "Les taux de nitrates ont jusqu'alors baissé de 0,5 mg/l/an, constate Gwénaël Corbel. Avec les Sage on nous demande d'aller deux à trois fois plus vite sans savoir comment y parvenir". Très faiblement représentés dans les commissions locales de l'eau, les élus agricoles font tout pour tempérer ces objectifs ambitieux qui ne seront pas sans conséquence sur les pratiques agricoles, les aménagements bocagers, ou les possibilités d'irrigation pour les légumiers.

 

Audrey Dibet

 


(1) détails des dates et lieux dans le Terra n°316

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
Dans l’Orne, une nouvelle attaque d’élevage suscite la colère de la profession agricole

Un incendie criminel a ravagé trois bâtiments d’un élevage de poulets de l’Orne, dans la nuit du 16 au 17 septembre. Si l’…

Vignette
Ressources humaines : un volet à cultiver avec soin !
La main d'oeuvre disponible sur le marché de l'emploi se fait rare. Un constat que partagent agriculteurs et services de…
Vignette
L'agriculture de conservation des sols, une troisième voie ?
Alors que le rapport spécial du Giec publié début août réaffirme l'étroite relation entre agriculture, état des sols, sécurité…
Vignette
Pas de glyphosate détectable dans leurs urines
Tous sont utilisateurs de glyphosate. En réponse aux pisseurs volontaires, vingt agriculteurs de la FDSEA du Morbihan ont fait…
Vignette
L'enjeu environnemental et climatique au cœur du Space 2019
La 33e édition du Space, qui se clôture ce vendredi a été fidèle à ses fondamentaux. Le salon est bien le temps fort…
Vignette
Chauffer un poulailler par géothermie pour économiser des euros et des kg de CO2
Si l’ambiance des poulaillers les plus récents est bien maîtrisée même en période de forte chaleur, l’alimentation des volailles…
Publicité