Aller au contenu principal

« recruter du sang neuf »

Si l'amélioration des retraites demeure la base des actions de la section des anciens exploitants agricoles du Morbihan, recruter du sang neuf est une priorité. Elle a clairement été affichée, le 3 avril dernier lors de l'assemblée générale de la SDAE, à Vannes.

A la tribune, Jean Paul Bizien, président de la SNAE et Albert Le Cornec, président de la SDAE du Morbihan.
A la tribune, Jean Paul Bizien, président de la SNAE et Albert Le Cornec, président de la SDAE du Morbihan.
© claire le clève
 

Nul doute que les rangs s'éclaircissent à une assemblée générale de la SDAE qui, il y a peu encore, emplissait de ses adhérents la halle de Kéranguen, à Vannes. De 3000 adhérents en 2002, l'érosion sous la barre des 2000 se poursuit depuis 2010. «Notre section souffre d'un problème de renouvellement », constate Albert Le Cornec, président, qui en appelle à la mobilisation et à la relance des cantons en déclin pour recruter «du sang neuf ». Un impératif pour faire entendre les revendications qui, aujourd'hui, se placent sur le terrain de l'harmonisation des règles du minimum de la retraite agricole sur le minimum de la retraite générale. Ou encore celle de la bonification par enfant « forfaitaire et non au pourcentage ». Ces revendications sont elles suffisamment audibles pour justifier de la mobilisation des troupes ? Car si la bataille de la RCO et de la mensualisation des retraites avaient su, en leur temps, les mobiliser, comme l'a rappelé Lucien Chevalier, quelles sont les perspectives de progrès dans un contexte de dette publique qui va engendrer, à la baisse, les dépenses de l'Etat. L'intervention d'Antoine Suau, du département économique de la FNSEA, sur ce sujet, est venu le mettre en exergue.

 

680 euros par mois pour 50 % des anciens chefs d'exploitation

 

Pourtant, les anciens exploitants, dont la moitié des chefs d'exploitation touchent une pension inférieure à 680 euros par mois, peuvent-ils se satisfaire de cette situation ? «Si tous les retraités agricoles ayant cotisé une carrière complète pouvaient bénéficier d'une retraite égale à l'objectif légal de 75 % du SMIC », est venu pointer Albert Le Cornec. Autre chantier de taille pour les anciens exploitants, celui de la dépendance. « Un 5 ème risque à inclure dans le champ de la protection sociale et pour lequel nous affirmons notre attachement à la mutualisation». Ce dossier entrouvert par les pouvoirs publics a bien vite été refermé. Reste cependant un acquis «de taille. La mesure permettant d'exclure le capital d'exploitation agricole et les bâtiments qui en sont indissociables du recours sur succession sur l'allocation de solidarité aux personnes âgées ou minimum vieillesse va enfin pouvoir s'appliquer » Des avancées que le syndicat aimeraient voir se traduire en adhésions.

Claire Le Clève.

 

 

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Marché foncier en croissance, des prix qui continuent de progresser
Un an de crise sanitaire n'auront pratiquement eu aucune incidence sur l'activité du marché foncier et de la Safer. Mieux, le…
Choucas : du blé pour camoufler le maïs
Ravageurs, désherbage du maïs et pression des maladies sur céréales…, programme dense à la réunion bout de champ Agrocultures,…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
L’agriculture intensive et le hors sol : une chance pour la Bretagne

Productiviste, industrielle et intensive à outrance : voilà les qualificatifs réducteurs et mensongers dont certains ne…

Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
Publicité