Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Réduire la pénibilité avec un pont de vaccination

Salarié sur l’élevage de ses parents à Plougar (Finistère), Fabien Guillerm a construit en 2018 un pont de vaccination déplaçable avec des matériaux de récupération. Objectif : limiter la pénibilité des vaccinations, et travailler à deux au lieu de trois.

"Jusque-là, nous vaccinions les porcelets à 28 jours dans le couloir des post-sevrages, avec deux personnes qui portaient les animaux, et une qui les vaccinait avec une seringue double corps. Pendant les ensilages de maïs, c’était compliqué pour moi de me libérer pour aider ma mère et la salariée à vacciner. J’ai donc cherché une solution : j’ai vu des ponts de vaccination au forum du groupement, puis chez un voisin, et j’ai décidé d’en construire un avec des matériaux de récupération. Ça m’a pris une journée". Les hauteurs du fond et des côtés de la caisse ont été définis en fonction de la taille des personnes qui vaccinent : "Je leur ai demandé de venir tester plusieurs hauteurs. Finalement, nous avons retenu un fond à 70 cm de haut, et des barrières de 50 cm d’un côté, 40 cm de l’autre. Ça permet à une personne de plus petite taille d’être à l’aise". Le pont se compose d’un plan incliné, et de deux cases. Une barrière permet d’ajuster leur dimension. "Je ne voulais pas que les porcelets soient trop serrés. Le pont est suffisamment long pour que deux personnes puissent travailler côte à côte, sans se gêner". Aujourd’hui, le pont est un vrai motif de satisfaction : "Ma mère et le salarié n’ont plus besoin de se baisser, ils peuvent travailler à deux, et ont gagné une demi-heure. En plus, travailler dans le couloir permet d’être à une température plus agréable".

 

Le pont de vaccination

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
À Bolazec, Coralie s'installe avec 30 000 poules plein air
Salariée depuis une dizaine d'années, Coralie Jézéquel souhaitait s'installer en agriculture. Elle franchit le pas à Bolazec (29…
Vignette
La situation financière des élevages bovins s'est dégradée en 2018 (Idele)

Les revenus disponibles des élevages laitiers et allaitants suivis par l'observatoire de l’endettement ont globalement…

Vignette
Agriculteurs de Bretagne et "Incoulables" sur le même bateau, vent d’espoir portant
Après "Intouchables", il y aura "Incoulables". Une histoire belle où l’on ne sombre pas, ode à la vie, à l’après, l’après cancer…
Vignette
7 651 vols en un an dans les exploitations agricoles
7 651 vols ont été recensés en France dans les exploitations agricoles en un an par les services de gendarmerie. Le nombre de…
Vignette
Au nom des jeunes et de leur libre arbitre

Pas facile de retrouver l’air libre à la sortie d’une projection du film "au nom de la terre". On est démuni face à…

Vignette
Mon ambition c'est le "faire ensemble"
Thierry Le Druillennec s'est installé en 1992. Depuis cette date il s'est investi au niveau du groupement de défense sanitaire…
Publicité