Aller au contenu principal

Rencontre entre éleveurs et Courtepaille

Il y a deux mois, le réseau FDSEA d'Ille-et-Vilaine réalisait des contrôles sur l’origine des produits dans la restauration commerciale auprès de Courtepaille et Buffalo Grill. Résultat, une première rencontre avec la présidente et l’acheteur national de Courtepaille a eu lieu à Rennes avec la section bovine du syndicat et le groupe "manger français".

Les éleveurs de bovins viande de la FDSEA 35 
et le groupe "manger français" ont rencontré Courtepaille pour comprendre leur stratégie d'approvisionnement.
Les éleveurs de bovins viande de la FDSEA 35
et le groupe "manger français" ont rencontré Courtepaille pour comprendre leur stratégie d'approvisionnement.
© Terra

Les agriculteurs présents ont demandé des explications à Courtepaille pour comprendre leur schéma d’approvisionnement et leur stratégie globale. Comment et avec qui travaillez-vous ? Quels sont vos besoins ? Quels volumes ? En terme d’affichage, quelles sont vos pratiques ?…

Un approvisionnement 100 % français impossible

Un manque de disponibilité pour certains produits (onglet et hampe) et un cahier des charges strict, qui oblige un tri important des produits, rendent difficile un approvisionnement exclusivement français. Néanmoins, suite à la rencontre en début d’année avec la Fédération nationale bovine sur ce même sujet, Courtepaille travaille, depuis, à développer de nouvelles références qui permettent de valoriser certains morceaux tout en favorisant un circuit français. C’est notamment le cas de la pièce marinée et du burger qui sont 100 % viande française. D’autres pièces sont également prévues pour l’année prochaine sur ce même schéma.

Un affichage à améliorer

Si la provenance est bien affichée dans les restaurants, elle porte à confusion. L’origine indiquée correspond à une origine globale de l’ensemble des produits, elle n’est pas renseignée sur chaque morceau proposé à la carte. Ainsi à côté de la France, l’Italie, la Pologne et l’Allemagne font partie de l’ardoise. Les éleveurs de la section bovine demandent un effort à Courtepaille pour faire évoluer leur pratique sur ce point.

Après cette première rencontre, la section bovine et le groupe "manger français" vont continuer à rencontrer d’autres enseignes afin de comprendre et de faire évoluer les pratiques. Si besoin, d’autres actions de contrôles pourront avoir lieu pour vérifier leurs engagements.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Elle installe son élevage de brebis laitières sur Ouessant
Elle rêvait de vivre et de travailler sur son île. Un voyage en Mongolie lui a donné l’idée de son métier. Un appel à candidature…
La bio à grande échelle : utopie ou réalité ?
Alors que s'est tenu cette semaine le Congrès mondial de la bio à Rennes, se pose la question de la faisabilité du changement d’…
Les 28 et 29 août, Agrifête vous donne rendez-vous à Saint-Vougay

Les bonhommes de paille ont fleuri un peu partout dans le département, annonçant qu’après une année d’interruption pour cause…

À quelques jours de l'ouverture, l'effervescence gagne le Space
A l'heure ou l'élevage devient une question de société, le retour du Space en présentiel, du 14 au 16 septembre, est d'autant…
Au Space, les élèves du Nivot s’occupent des Normandes

Cette année, le Space servira de cadre au concours national de la race Normande, pour lequel 85 animaux ont été sélectionnés.…

Julien Denormandie, un ministre de l’Agriculture en immersion au Space
Loin des visites officielles qui se font parfois au pas de course, le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie, a inauguré…
Publicité