Aller au contenu principal

DON DE LAIT
Retour sur une année particulière

Avec seulement 834 000 litres de lait offerts aux associations caritatives, la campagne laitière 2007/2008 aura été une des plus faibles. Alors que les besoins en France ne baissent pas, et que de nouvelles campagnes ciblées vers les pays victimes de malnutrition se mettent en place, la faiblesse des dons - d’une année 2008 particulière - n’est pas sans poser des difficultés. Alors que les modalités pour la campagne 2008/2009 viennent d’être fixées, retour sur une année 2008 "exceptionnellement difficile".

Volume de lait offert en millions de litres
Volume de lait offert en millions de litres
© Terra

D’un maximum atteint en 2005/2006 avec 7,2 millions de litres offerts dans les régions Bretagne et Pays de la Loire par 3600 producteurs, 2007/2008 a vu les chiffres s’effondrer à 0,8 ML offerts par 700 producteurs.  Pourquoi une telle chute ? Les explications sont évidemment à trouver dans la conjoncture laitière de 2008. Beaucoup de producteurs rencontraient des difficultés à produire leur quota. De plus, le prix du lait après 3 ans de conjoncture morose, les a incités à maximiser leur production, et à tenter d’atteindre leur référence. 2008 a donc représenté 14% des dons de 2007, et les principaux bénéficiaires, les banques alimentaires, Médecins sans frontières, les Restau du cœur, le Secours  Populaire, ont du faire avec... ou plutôt sans.

Les dotations réduites de 90%

Pourtant, à l’échelle des régions Bretagne et Pays de la Loire, un partenariat privilégié avait été mis en place vers MSF (Médecins sans frontières) pour développer la production de produits Nutriset à destination des jeunes enfants malnutris (voir Terra du 21/12/07). Les objectifs de ce partenariat ont dû être revu considérablement à la baisse, puisque les dotations de tous les bénéficiaires ont été réduites de 90% en moyenne. Au final, 184 000 litres de lait, seulement, ont été transformés pour cette action spécifique. Cela correspondant à 16 tonnes de poudre de lait écrémé qui seront incorporées dans les barres d’aliments distribuées sur tous les champs d’opération dans le monde où MSF intervient, en particulier cette année au Burkina-Fasso.

2008/2009 : retour à l’optimisme ?

La campagne laitière en cours retrouve un visage plus "classique" en termes, à la fois, de volumes et de prix.  Pour autant les producteurs retrouveront-ils le geste du don ? Très probablement, dans la mesure où il est facile d’imaginer que la plupart des volumes offerts (mais pas tous) le sont sur des livraisons en dépassement de quota.
Il manquait un élément pour que cette procédure se mette en place, à savoir le volet réglementaire. Les modalités en sont maintenant acquises (voir encadré). Il est donc fort probable que, dès que les petits formulaires de dons seront disponibles au niveau des entreprises, une nouvelle campagne débutera.
De l’autre côté de la barrière, les demandeurs sont de plus en plus nombreux, en France comme sur les lieux, théâtres d’opérations de MSF, et cela les producteurs de lait le savent bien et sauront encore se montrer généreux.

Les modalités 2009 sont connues

L’arrêté de campagne du 3 mai 2008 fixait les modalités de gestion des dons de lait pour la campagne laitière 2008/2009. Ces modalités ont été, depuis, confirmées et sont sans changement par rapport à l’an passé.
En fait, la réglementation prévoit que ces dons de lait doivent se gérer au niveau de l’Etat à l’intérieur de 3 limites.
- Une première : celle des sous réalisations nationales. Les dons de lait ne peuvent être lancés que s’il se confirme que le volume de sous réalisations nationales dépassera 15 000 t. Cette première réserve étant aujourd’hui levée, elle autorise  la mise en place des dons dans cette limite de 15 000 t. 
- Une seconde : la limite de 3000 litres par producteur,
- Une troisième : chaque producteur peut faire un don avant le 15 février 2009 en sachant que les entreprises "reversent" ces dons aux œuvres caritatives dès le début de la campagne suivante.
Pour pouvoir faire un don chaque producteur devra simplement en faire la déclaration sur un bordereau prévu à cet effet. Les entreprises collecteront les bordereaux  de dons de lait et déduiront ces volumes des livraisons de ce dernier. A ce jour, les bordereaux n’ont pas encore été diffusés. Ils le seront probablement dès le début de janvier, par votre entreprise, et Terra reproduira ces derniers dans nos colonnes.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
"Une démarche remplie d’espoir et de sens"
Quatre ans après la création de "C’est qui le patron ?!", son fondateur, Nicolas Chabanne, revient sur l’évolution de la marque…
Pompiers volontaires : Laïta favorise l’engagement de ses salariés
Une convention avec le Sdis 29 l’a officialisé : Laïta va octroyer jusqu’à 10 jours par an à ses salariés sapeurs-pompiers…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
Les agriculteurs sous la loupe de l'Insee
Les chiffres agricoles de l'Insee confirment les impressions du terrain mais alertent sur la baisse du nombre d'agricultrices. En…
Publicité