Aller au contenu principal
Font Size

Retraites agricoles : "un coup de poignard dans le dos"

© Susanne Pälmer de Pixabay

"Les annonces du Président Macron sont un véritable coup de poignard dans le dos", a déclaré le représentant breton des retraités, Jo Mingam. "La revalorisation des pensions des retraités ayant moins de 1 000 euros a été balayée d’un revers de la main, c’est inadmissible". "Les 1 000 euros de pensions ou 85 % du Smic ne seront effectifs que pour les futurs retraités après 2022". Pourtant cette revalorisation avait été proposée (amendement Chassaigne) en 2018 mais son application avait été repoussée pour être inscrite dans le projet de loi de réforme des retraites. L’augmentation coûterait 1 milliard à mettre en rapport avec les 325 milliards de budget des retraites. "L’agriculture est dans un système déséquilibré avec plus de retraités que d’actifs. Mais si nos pensions sont si faibles, c’est bien parce que nous n’avons pas eu de revenus pendant notre carrière ! Nous avons toujours travaillé pour maintenir le panier de la ménagère, et maintenant l’État refuse de reconnaître tout le travail que nous avons fait pour ce pays. C’est honteux", a déclaré pour sa part le président des Anciens de Vendée, Régis Talon. Les retraités agricoles rencontreront à nouveau les députés et sénateurs pour les alerter sur leur situation.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le chanvre français prépare le virage de la fleur
Dans le cadre de l'expérimentation en France du cannabis à fins thérapeutiques, l'Agence nationale du médicament (ANSM) devrait…
Acceptabilité sociétale : ouvrir, montrer et démontrer
Alors que s’ouvre dans quelques jours en mairie d’Arzal (56) leur dossier d’enquête publique, les associés de la SCEA de Kerollet…
Canettes tueuses, quand l'incivilité tue
Depuis deux ans, le Gaec de Kerforn, à Caudan, a du se résoudre à faire euthanasier six vaches sur la centaine de laitières qui…
Concours Graines d'agriculteurs : Votez jusqu’au 18 septembre !
Depuis 2011, Graines d’agriculteurs récompense les projets d’agriculteurs récemment installés. Après l'engagement sur le…
Méthanisation : un procédé d’avenir, moyennant quelques précautions
L’affaire a fait grand bruit dans le Finistère : en début de semaine dernière, une fuite provenant d’une unité de méthanisation a…
Une nouvelle équipe chez les Jeunes agriculteurs
S’ils ont tenu leur assemblée générale juste avant le confinement, le Covid a ensuite bloqué les élections du Bureau et du…
Publicité