Aller au contenu principal

Revaloriser les retraites agricoles : une nécessité

L'assemblée générale de la section des anciens exploitants de la FDSEA, le 17 avril dernier au Nivot, a été l'occasion de faire le point sur les revendications des retraités de l'agriculture.

Jean-Paul Bizien, président de la section des anciens exploitants de la FDSEA du Finistère, vient d'être élu secrétaire général de la section nationale, ce qui lui vaut de siéger également à la FNSEA.
Jean-Paul Bizien, président de la section des anciens exploitants de la FDSEA du Finistère, vient d'être élu secrétaire général de la section nationale, ce qui lui vaut de siéger également à la FNSEA.
© Terra
"La situation des laissés pour compte s'est améliorée, grâce à une réduction des minorations en cas de carrière incomplète et du nombre d'années nécessaires". Jean-Paul Bizien a ouvert l'assemblée générale de la section des anciens exploitants de la FDSEA en faisant le point sur les avancées obtenues en 2007. "La FDSEA peut se féliciter de cette victoire". En France, elle a permis à 300 000 retraités de voir leur pension augmenter, 6 160 dans le Finistère.

Une retraite complémentaire pour tous

Mais la section ne relâche pas, pour autant, la pression et, comme l'ensemble des sections départementales, va demander à rencontrer le Préfet dans le courant de la semaine, avant une grande manifestation nationale à Dijon. "Avec les élections présidentielles et législatives, 2007 fut l'année des promesses", rappelle Jean-Paul Bizien qui cite, entre autres, l'annonce d'une revalorisation du minimum vieillesse de 25% sur 5 ans ou du relèvement du taux de réversion de 54 à 60%. "Nous attendons de voir pour qui et comment".
Parmi les revendications de la section des Anciens, figure toujours la revalorisation des retraites agricoles. "Il faut que la loi sur la RCO, la retraite complémentaire obligatoire, qui faisait référence à 75% du Smic, soit respectée, réclame Jean-Paul Bizien. Il manque encore 349 €". Il demande également à ce que conjoints et aides familiaux puissent bénéficier de la RCO. "Pour le moment, dans le Finistère, seuls 12 684 chefs d'exploitation la touchent, sur les 30 000 retraités inscrits sur la liste lors des élections à la Chambre d'agriculture".
La section des Anciens demande également que la retraite des conjointes soit au moins égale au minimum vieillesse et que les minorations pour carrière incomplète soient supprimées dans les plus brefs délais. Depuis des années, elle réclame aussi que la bonification pour enfant soit forfaitaire, comme pour les allocations familiales, et non plus proportionnelle au montant de la retraite.

Une section dynamique

L'assemblée générale est aussi l'occasion de faire le point sur l'année écoulée et, une fois encore, la section a multiplié les actions : réunions décentralisées d'hiver, voyages, journée retrouvailles en été... En 2008, elle se fixe la relance de l'adhésion comme objectif principal. "Le nombre d'adhérents nous donne notre légitimité, tant sur le plan départemental que national, explique Yves Keruzec, membre de la section. Nous avons fait parvenir aux retraités un courrier présentant la section et les acquis de ces dernières années. Nous allons maintenant poursuivre nos efforts sur le terrain, au niveau des communes et des cantons". La cotisation syndicale, payable une seule fois, est désormais de 90 € pour un couple de moins de 75 ans, 45 € pour un couple de plus de 75 ans ou une personne seule.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
Forestiers : comment restaurer le dialogue avec la société ?
Si les citoyens apprécient la forêt, symbole de nature préservée, et le bois matériau, pour se chauffer ou se meubler, ils sont…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Publicité