Aller au contenu principal

Saint-Brieuc : terre des Blondes en 2018

Les assemblées générales des associations d'éleveurs Blonde d'Aquitaine de Bretagne et du grand Ouest se sont déroulées à Lantic, près de Saint-Brieuc début février. Saint-Brieuc qui accueillera fin mai le concours interrégional 2018 de la race.

Terralies à Saint-Brieuc accueillera en 2018 le concours inter régional de la race Blonde d'Aquitaine.
Terralies à Saint-Brieuc accueillera en 2018 le concours inter régional de la race Blonde d'Aquitaine.
© terra

Les éleveurs bretons de la race Blonde d'Aquitaine se distinguent dans les concours. Cette présence a été saluée par Jérôme Nègre, directeur de Blonde Génétique (1). "Je constate depuis 2-3 ans que les bretons sont très présents dans les concours. Il y a eu une évolution des choses, vous travaillez différemment". Et de citer pour preuve, le meilleur élevage français de la race, sur des bases technico-économiques : l'élevage d'Evelyne Lorinquer et de son mari Didier à Loguivy-Plougras en Côtes d'Armor, qui recueille le trophée "Sabot d'Or" en 2017 au nez et à la barbe des autres régions.
Titré au Space 2017 du prix de meilleur animal du concours avec Islande, l'Earl Robin Picard (56) poursuit sur sa lancée en gagnant un ticket aller pour le concours général de Paris avec deux animaux sélectionnés : Islande dans la section des bouchères et le mâle Ivan. Un troisième animal sera du voyage, il s'agit de Jacobin appartenant au finistérien Yvan Cléach.

Le concours interrégional en Côtes d'Armor
Cette année, l'interrégional 2018 se déroulera sur le site des Terralies, le salon agricole des Côtes d'Armor, les 25, 26 et 27 mai à Saint-Brieuc. Après Pontivy, Morlaix, c'était au tour des Côtes d'Armor d'accueillir le concours. Un effectif a été établi avec la présence de 250 animaux représentés par les éleveurs des régions Bretagne, Normandie, Pays de la Loire et Centre Val de Loire. Les locaux de l'étape sont à pied d'oeuvre pour boucler un budget de l'ordre de 29 000 €. David Basset, éleveur et référent de l'événement annonce un gros travail de recherche de partenaires-sponsors dans un contexte de réduction des montants habituellement alloués.
Clin d'oeil, les assemblées Bretagne et Grand Ouest se sont déroulées sur l'élevage du Gaec Sous la Ville à Lantic. Administrateur au syndicat régional, Alain Mottais et sa femme ont installé leur fils Jean-Jacques Mottais et leur gendre, Pierre-Jean Mellin. Le choix de la diversification vers un magasin de producteurs de vente directe sur la ferme a conduit à l'arrêt de l'atelier lait en 2017. La production se répartit entre 63 vaches allaitantes avec engraissement de tous les mâles, 95 brebis allaitantes, 100 places de porcs à l'engraissement et 1 500 volailles abattues par an.

(1) Station Nationale d'Evaluation et de Qualification de la race Blonde d'Aquitaine.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Les agriculteurs mettent ‡ l'honneur le Tour de France et leur territoire
C'est un événement majeur pour tous les territoires qu'il traverse. Et cette année la Bretagne a été gâtée en accueillant même le…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Pour un soutien différencié à l’agriculture biologique

De plus en plus de jeunes entrent dans le métier avec un projet en agriculture biologique (30 % en 2020 en Bretagne). Ce…

Publicité