Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Salers de l’ouest a fêté ses vingt ans 

Promouvoir la race, mettre les éleveurs en relation, échanger sur ses pratiques sont encore les objectifs de l’association, tels qu'ils avaient été définis il y a vingt ans. Pour marquer cet anniversaire, une journée technique et festive était organisée le 28 juin.

Une soixante d’éleveurs du grand ouest n’ont pas hésité à faire le déplacement pour souffler les bougies de l’association le 28 juin à Pocé-les-Bois.
Une soixante d’éleveurs du grand ouest n’ont pas hésité à faire le déplacement pour souffler les bougies de l’association le 28 juin à Pocé-les-Bois.
© Terra

"En 1998, l’association Salers de l’ouest est née suite à une rencontre proposée sur mon exploitation, se souvient Jean-Louis Hervagault, un des fondateurs de l’association. Nous avions la volonté de nous retrouver, de partager nos expériences, de promouvoir la race".

Une soixantaine d’éleveurs du grand ouest n’ont pas hésité à faire le déplacement pour souffler les bougies de l’association le 28 juin à Pocé-les-Bois, sur l'exploitation de Thomas Hervagault, qui a repris la ferme familiale.

"Les premières années, nous avons concentré notre énergie à la création du label, 42 réunions de 1999 à 2002 avec l’appui de la chambre d’agriculture d’Ille-et-Vilaine". L’initiative de l’association a boosté la mise en place du label racial. "Nous avons été précurseurs dans le domaine. Si aujourd’hui, le label ne fonctionne que dans le berceau, demain, suite aux États généraux de l’alimentation, il pourrait de nouveau être activé dans le grand ouest", espère Jean-Louis Hervagault.

"Notre force, poursuit l’ancien président, est d’offrir aux participants des occasions pour aborder des aspects technico-économiques en prenant appui sur les exploitations des adhérents. Il y a toujours des idées à prendre chez les autres". Ainsi, 22 portes ouvertes et cinq voyages d’étude ont été organisés en 20 ans. Il se réjouit aussi de l’orientation prise dans l’organisation des assemblées générales qui sont devenues de plus en plus participatives. Chacun peut donner son avis lors des groupes de travail ou peut présenter ses solutions.

Promouvoir la race, c’est aussi lui donner une vrai visibilité au Space avec notamment le festival génétique Salers qui s’est déroulé en 2004, 2009 et en 2014 avec pour chacune des éditions plus de la moitié des animaux en provenance du berceau. Et en 2019, la  Salers sera la race à l'honneur du Space informe Antonin Régnier, le nouveau président de l’association.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
Ressources humaines : un volet à cultiver avec soin !
La main d'oeuvre disponible sur le marché de l'emploi se fait rare. Un constat que partagent agriculteurs et services de…
Vignette
Chauffer un poulailler par géothermie pour économiser des euros et des kg de CO2
Si l’ambiance des poulaillers les plus récents est bien maîtrisée même en période de forte chaleur, l’alimentation des volailles…
Vignette
Carbon Agri, la méthodologie de certification des gains carbone en agriculture est disponible
Le ministère de la Transition écologique et solidaire a validé cet été la méthodologie Carbon Agri qui permet de faire certifier…
Vignette
Pas de glyphosate détectable dans leurs urines
Tous sont utilisateurs de glyphosate. En réponse aux pisseurs volontaires, vingt agriculteurs de la FDSEA du Morbihan ont fait…
Vignette
Eureden se dévoile au Space

L'union de Triskalia et du groupe d'aucy prendra effet le 1er janvier 2020 suite à l'accord de l'Autorité de la…

Vignette
Ensilage du maïs, c’est parti et bien parti
Avec du maïs dosé à 28 % de MS le 23 août dernier, le Gaec laitier Le Bihan, à Noyal-Muzillac, au sud-est du département du…
Publicité