Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Samedi 14 mars, la ferme s'invite en ville

Un an après, les Jeunes agriculteurs retournent à la rencontre des briochins.

Les équipes JA22 et municipale collaborent à la prochaine édition de Ferme en ville.
Les équipes JA22 et municipale collaborent à la prochaine édition de Ferme en ville.
© terra

Parce l'événement participe à l'attractivité du centre-ville dans le quartier historique de Saint-Brieuc, la mairie a donné son accord aux Jeunes Agriculteurs pour renouveler l'expérience de "Ferme en ville", initiée l'année dernière à la veille du congrès national JA. Avec 3 000 visiteurs lors de la première édition, la mairie voit d'un bon oeil le retour de l'opération de promotion de l'agriculture.

Echanger sur le métier

Le principe est simple. 40 bénévoles, jeunes agriculteurs et élèves de lycée agricole, le temps d'une journée installeront sous les halles Georges Brassens une mini ferme avec veau, vache, lapin, poussins, cheval de trait. Mieux, une vache normande sera traite matin et soir tandis que des vaches en bois permettront aux enfants de s'exercer à la traite et des fontaines de boire le lait. Seront présentés les légumes produits dans le département ; un tracteur complètera le tableau. Le public pourra découvrir le monde agricole sous plusieurs facettes : en format mini avec des expositions de miniatures agricoles ; en photo avec l'exposition photographique "Agriculteurs et fiers de l'être".

Or le plus important autour de cette mise en avant sera les dialogues qui se créeront entre le public et les agriculteurs avec des échanges vrais, directs. Un des messages choisis sera en effet le manger-français. Origine des produits, fierté du métier, profession responsable... les jeunes agriculteurs ne manqueront pas de mots pour défendre leur métier.

 

Info

samedi 14 mars, Halles Georges Brassens, 9h-18h. Gratuit.

Trois jeunes responsables aux commandes de "Ferme en ville"

Benoît Bernard, éleveur de porcs à Tréfumel. Installé en 2006.

"Cette manifestation me convient, j'adore parler de mon métier ; échanger avec les gens quelque soit le niveau d'intérêt des personnes pour l'agriculture. Bénévole l'année dernière, ce qui m'a le plus marqué est cette personne qui ne savait pas que les céréales entraient dans la composition des aliments des porcs. Je suis surpris du manque de connaissances ! D'où l'intérêt d'une telle journée".

 

Adelin Yon, éleveuse de vaches allaitantes à Trébry. Installée depuis un an.

"J'aime tout ce qui tourne autour de la communication : discuter pour valoriser notre métier, redonner confiance aux consommateurs. Je peux parler des animaux, je connais bien les concours. Mais il ne faut pas occulter le message que notre métier est difficile sur un plan économique".

 

Mickaël Davy, éleveur de vaches laitières à Plumaugat. Installé depuis 2011.

"Notre métier a beaucoup évolué, il faut aller au contact des gens pour le faire savoir et améliorer notre image. Ce qui m'a surpris l'année dernière est de voir des parents pas plus instruits que leurs enfants sur l'agriculture".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le croisement pour un troupeau facile à vivre
À Trégarvan dans le Finistère, dans les parcelles qui bordent l’Aulne, 115 vaches croisées 3 voies pâturent presque toute l’année…
Le boom des plantes aromatiques et médicinales cueillies
La cueillette des plantes sauvages est en plein renouveau. Longtemps marginale, méconnue, elle est en plein essor, portée par le…
Décès de Claude Cochonneau, président des chambres d'agriculture
L'Assemblée permanente des chambres d'agriculture (APCA) fait part, dans un communiqué le 23 décembre, du décès de son président…
Le marché du porc breton : optimisme en 2020, mais pas d'euphorie
L'année 2019 s'achève sur un prix du porc inédit depuis 1992, avec un pic à 1,70 euros le 12 décembre dernier. Les vœux du marché…
Le texte du gouvernement sur les ZNT fait l'unanimité... contre lui
Le gouvernement a publié, le 29 décembre au Journal officiel (JO), l’arrêté et le décret instaurant les nouvelles zones de non-…
Les centres de formation des chambres d'agriculture repris par des organismes locaux
Les chambres d'agriculture recentrent leur activité et confirment leur désengagement de la formation qualifiante sur ses quatre…
Publicité