Aller au contenu principal

Sanctions

Lors de la présentation du bilan 2012 de l'action de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, Benoit Hamon a esquissé quelques pistes pour renforcer la protection des consommateurs.
Selon le ministre, la crise de la viande de cheval "a démontré la faiblesse des sanctions existantes laissant croire qu'il existe une forme d'impunité pour ce genre de tromperie". Depuis d'autres fraudes ont été mises en évidence. A la suite de contrôles internes, William Saurin a découvert la présence de viande de cheval dans sa production de raviolis pour le compte de Panzani. Dans son projet de loi relatif à la consommation qui sera présenté en avril, le ministre souhaite multiplier par huit les sanctions financières. Elles pourraient passer ainsi à 300 000 euros pour les personnes physiques, et 1,5 million d'euros pour les personnes morales et même être étendues à 10 % du chiffre d'affaires de la société. Quant aux fraudeurs, ils pourraient se voir interdire de reprendre une activité commerciale dans le même secteur.
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Bale grazing, une autre façon de nourrir dehors les animaux en hiver
Inspiré de techniques néo-zélandaises, le bale grazing consiste à disposer de l’ensilage ou du foin dans une parcelle, qui…
Mon vœu pour 2022

"Adieu veau, vache, cochon, couvée", c’est ainsi que pourrait se résumer le bilan de l’année qui s’achève. Les…

Agriculture, quelles stratégies bas carbone ?
Mobiliser les acteurs du territoires sur la diminution de leur empreinte en matière de GES, gaz à effet de serre. C’est tout l’…
Les zones d’ombre des nouveaux textes sur les ZNT
Le ministère de l’Agriculture a mis en consultation le 21 décembre deux textes réglementaires sur les zones de non-traitement (…
"La contractualisation doit participer à la juste rémunération"
Jean-François Guihard vient d'être élu à la présidence d'Interbev, l’interprofession bétail et viandes. Cet artisan-boucher de…
Des actes concrets et immédiats

La crise s’installe dans nos fermes. Elle ronge les fondations du dynamisme de notre Bretagne qui doit tant au secteur…

Publicité