Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le Printemps à la ferme, les 14 et 15 avril
se dira avec des fleurs, à Séné

Exploitations horticole, canine, porcine, de cervidés ou d'autruches...Elles seront 5 fermes morbihannaises, parmi 30 bretonnes, à proposer à leurs concitoyens de vivre le printemps et de découvrir cette agriculture qui les accueille toute l'année. Une initiative du réseau «Bienvenue à la Ferme » auquel la ferme de Balgan, à Séné, vient de se rallier. Rencontre.

«Achetez vos plants là où on les cultive». Produire et vendre sur place, en 1988, quand Françoise et Ludovic Guitet créent le jardin de Balgan, à Séné aux portes de Vannes, l'idée n'est guère répandue. «Ça a marché tout de suite. On s'est complété, moi de la ville et lui d'origine agricole. Je voyais ce que les gens voulaient pour la vente de détail qui est le cœur de notre production», raconte Françoise Guitet. «On nous a pris pour des marginaux. Ce n'était pas crédible à l'époque car les horticulteurs s'installant allaient tous vers le commerce de gros. Or j'aimais le contact avec les gens. Le commerce de détail nous a permis d'arrêter les marchés», rappelle Françoise. «Ce n'était plus une vie». Depuis lors, les jeunes plantes sont vendues à la saison, «en automne ou au printemps. Et on ferme durant les deux mois d'été. Imaginez le bonheur des vacances avec les enfants».

 

Pensez global, achetez local

L'avenir leur a donné raison. 25 ans plus tard, le jardin de Balgan s'est épanoui. «Nous avons dans la région un micro climat et un potentiel horticole exceptionnel » apprécie le couple. Et ce choix de vie n'est pas pour déplaire aux 6 salariés à temps partiels. Aux deux tunnels de 1200 m2 s'est rajoutée une serre puis des espaces de plein air. «Nous venons d'investir cette année dans des tables de production pour soulager les dos». Pour autant, le jardin de Balgan n'a pas renié ses origines, son éthique et continue de cultiver sa différence. «Nous produisons et cultivons tous nos plants sous serre froide, sans traitements chimiques, ni nanifiant et en gros pots », résume Ludovic, responsable de la mise en production, fidèle à ses convictions. Ainsi, les serres sont équipées d'aérations latérales pour prévenir l'apparition de maladies cryptogamiques. «C'est zéro phyto ici», enchaîne t-il, malgré les 170 000 plants produits annuellement. Pas de choc thermique à redouter avec ce mode de production. Et si les jeunes pousses, le pied bien à l'aise, ne sont pas vendues à date prévue, «peu importe, elles ont de quoi vivre dans leur gros contenant», répond Françoise Guitet. «Nous produisons 90 % de ce que nous vendons. Quant aux arbustes, ils ne viennent pas d'Italie mais des Côtes d'Armor, chez un de confère membre de l’association artisans du végétal (voir encadré)». Une des deux associations avec lesquelles les horticulteurs se sont engagés sur le respect d'une charte de qualité tout comme avec le réseau «Bienvenue à la ferme».

 

Bienvenue à la ferme

 

Et si Ludovic et Françoise Guitet se sentent «agriculteurs, nous sommes pourtant les oubliés de l'agriculture» regrettent-ils. Et s'ils se sont rapprochés du réseau à la petite fleur, mis en place par les chambres d'agriculture, c'est bien pour se rappeler au bon souvenir de la profession dont ils se réclament. «Nous pensons également qu'avec nos 25 ans d'expérience en vente directe sur notre exploitation, nous avons des choses à partager et échanger avec les agriculteurs qui entament cette démarche». D'où l'idée d'adhérer et de s'associer à l'opération Printemps à la ferme. «Nous organisons tous les mois des animations autour d'un thème, tous les ans nous offrons deux journées entières pour petits et grands au printemps», raconte comme une évidence Françoise. Le moyen de se faire plaisir tout en faisant plaisir avec «un mélange d'art, de culture et d'horticulture» concocté par Nathalie Perrais, en contrat de professionnalisation qui a également créé les outils de communications du jardin de Balgan. Le tout à découvrir les 14 et 15 avril prochains et sur www.lejardindebalgan.fr

Claire Le Clève

Artisans du végétal

Sous le sigle d'HPF pour horticulteurs et pépiniéristes de France, ils sont 250 « artisans du végétal »à s'être fédérés dans l'hexagone autour d'une charte de qualité et d 'éthique prônant le « pensez global, consommez local » sous la houlette du morbihannais André Le Sciellour de St Gonnery. L'objectif ? Promouvoir la vente directe, sur place ou sur les marchés. Le groupement permet de mettre en place « des formations qui collent à nos préoccupations et nous aider dans notre commerce de détail », plaident-ils. Trois thématiques ; accueil, conseils et techniques de ventes, aménagement du point de vente ou encore communication, animent leurs rencontres relate le couple également administrateurs de l'association.

 

Le jardin de Balgan

En Chiffres

1000 m2 de serre froide, 1200 de tunnels, sur une exploitation de 4,5 ha (dont 3,5 ha en fermage) vendant 250 variétés dont 90 sont produites à Séné, 10 % achetés en pépinière dont 5 % pour l'achat revente et 5 autres % sont re-cultivés. 170 000 plants sortent des jardins de Balgan dont 10 % sont potagers ou des petits fruits.

 

Printemps à la ferme

Les rendez-vous Morbihannais

 

Samedi 14 et Dimanche 15 avril

-Grand Champ, Ferme canine de Patgwenn, Pierre et Lydie Jossec présenterons une ferme qui a du chien, visite du bâtiment des reproducteurs, conseil sur le choix de race, parc d'éveil des chiots. De 10h à 18 h au Guerno Talour , 02 97 66 78 56, www.chiens-de-patgwenn.com.

St Servan Sur Oust, Brénature, plaisir des yeux et de la rencontre proposés par Marie Eveline et Jean Pierre Duval ,au milieu d'artistes de tous styles qui exposeront au milieu des animaux, balade en calèche et tombola gratuite de 10h à 18 h. Gratuit, repas sur réservation. 02 97 75 60 65 ou 06 09 01 60 49, www.brenature.fr

-Séné, au jardin de Balgan ou Françoise et Ludovic Guitet, horticulteurs, proposeront avec 25 autres producteurs locaux ou artistes, leurs œuvres parmi les fleurs...Contes ludiques de 9h à 19h. Animation pour les enfants, artistes d'aujourd'hui, escapade à la ferme, évasion gourmande, spécialités du végétal et professionnels du jardin. Gratuit. 02 97 47 01 81, détail du programme à découvrir sur www.lejardindebalgan.fr

-Guidel, les autruches de la Saudraye où Boris Le Bec propose de découvrir le monde de l'autruche de 10h à 18h, gratuit. 02 98 76 75 86 ou au 06 83 37 70 91, autruches.blogsace.fr.

Dimanche 15 avril

-Priziac, Parc Aquanature du Stérou où Nicolas Hardy propose un rallye nature avec les cerfs, de 14 h à 18 h. Animation gratuite. Tel 02 97 34 63 84. www.parcaquanature.com

 

 

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
Ressources humaines : un volet à cultiver avec soin !
La main d'oeuvre disponible sur le marché de l'emploi se fait rare. Un constat que partagent agriculteurs et services de…
Vignette
Pas de glyphosate détectable dans leurs urines
Tous sont utilisateurs de glyphosate. En réponse aux pisseurs volontaires, vingt agriculteurs de la FDSEA du Morbihan ont fait…
Vignette
Chauffer un poulailler par géothermie pour économiser des euros et des kg de CO2
Si l’ambiance des poulaillers les plus récents est bien maîtrisée même en période de forte chaleur, l’alimentation des volailles…
Vignette
L'agriculture de conservation des sols, une troisième voie ?
Alors que le rapport spécial du Giec publié début août réaffirme l'étroite relation entre agriculture, état des sols, sécurité…
Vignette
L'enjeu environnemental et climatique au cœur du Space 2019
La 33e édition du Space, qui se clôture ce vendredi a été fidèle à ses fondamentaux. Le salon est bien le temps fort…
Vignette
Eureden se dévoile au Space

L'union de Triskalia et du groupe d'aucy prendra effet le 1er janvier 2020 suite à l'accord de l'Autorité de la…

Publicité