Aller au contenu principal

Transferts fonciers
Sensibiliser les agriculteurs de demain

Depuis deux ans, la section des fermiers de la FDSEA propose aux établissements scolaires agricoles du département une demi-journée de sensibilisation sur le contrôle des structures et le bail rural.

: Vendredi dernier, Alain Le Bellac et Dominique Molina ont sensibilisé les étudiants de BTS Acse de l'Ireo de Lesneven aux transferts fonciers.
: Vendredi dernier, Alain Le Bellac et Dominique Molina ont sensibilisé les étudiants de BTS Acse de l'Ireo de Lesneven aux transferts fonciers.
© Chantal Pape

4 ou 5 fois par an, Dominique Molina, conseillère juridique à la FDSEA, et Alain Le Bellac, secrétaire général de la section des fermiers, se transforment, le temps dune demi-journée, en professeurs. Au menu : les transferts fonciers. "Nous intervenons déjà sur ce domaine lors du 3P, le nouveau parcours à l'installation, explique Alain Le Bellac. Mais nous nous sommes rendus compte que c'est souvent trop tard : les candidats à l'installation ont déjà bien avancé dans leurs transactions foncières".

 

Le foncier, nerf de la guerre

 

La section des fermiers a donc pris l'initiative, l'an passé, de proposer à toutes les écoles agricoles du département de venir informer leurs étudiants de niveau Bac ou BTS. "Et elles ont été nombreuses à nous répondre favorablement".

En ce vendredi après-midi, ils sont 35 élèves de BTS Acse de l'Ireo, à Lesneven, à écouter l'intervention. "Au cours de leurs études, c'est un sujet qui est très peu abordé, constatent Françoise Monfort et Anne Yvonne Le Gléau, leurs professeurs. Pourtant, plus de la moitié d'entre eux ont un projet d'installation à plus ou moins court terme. Et le foncier est le nerf de la guerre". Et une présentation par des gens qui "pratiquent" le sujet au quotidien les a séduites. "Nous avons testé la formule l'an passé. Elle nous a convaincue".

 

Des exemples concrets

 

Les élèves, aussi, y trouvent leur compte à en juger par le nombre de questions qu'ils posent tout au long de l'exposé. "On sent les histoires vécues, analyse Alain Le Bellac. Sur la ferme familiale, celle de leur maître de stage...". Assesseur au tribunal paritaire des baux ruraux, il possède une solide expérience en matière de transferts fonciers et n'hésite pas à émailler son intervention d'exemples concrets. Une intervention complétée par Dominique Molina, à l'approche plus juridique. "Nous n'avons pas le temps de tout aborder. Juste de les sensibiliser, afin qu'ils soient en alerte le moment venu".

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Marché foncier en croissance, des prix qui continuent de progresser
Un an de crise sanitaire n'auront pratiquement eu aucune incidence sur l'activité du marché foncier et de la Safer. Mieux, le…
Choucas : du blé pour camoufler le maïs
Ravageurs, désherbage du maïs et pression des maladies sur céréales…, programme dense à la réunion bout de champ Agrocultures,…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
L’agriculture intensive et le hors sol : une chance pour la Bretagne

Productiviste, industrielle et intensive à outrance : voilà les qualificatifs réducteurs et mensongers dont certains ne…

Publicité