Aller au contenu principal

Le plastique en agriculture
Si fantastique ?

Pour produire mieux, plus proprement, davantage et à moindre coût, le plastique est fantastique, défend le CPA, Comité Français du Plastique. Cette association, créée à l'initiative des industriels du secteur, a tenu près d'Auray (56) ses journées techniques à la mi-juin.

créée à l'initiative des industriels du secteur, le CPA a tenu près d'Auray (56) ses journées techniques à la mi-juin avec viste de la SEHBS et d'une exploitation "Fleurs des 7 îles
créée à l'initiative des industriels du secteur, le CPA a tenu près d'Auray (56) ses journées techniques à la mi-juin avec viste de la SEHBS et d'une exploitation "Fleurs des 7 îles
© claire le clève
 

Avec 63 000 tonnes mises sur le marché chaque année en France, le plastique est partout en agriculture, dans les couvertures de serre, les petits tunnels, le paillage, paillage hors sol, les bâches à plat, non tissé, ensilage, enrubannage, ficelles, filets de balle ronde, filets de protection des cultures, produits d'irrigation........54 % soit 34 000 t de FAU, films agricoles usagés, ont été collectés en 2011 en France (40 000 attendus en 2012) et recyclées contre 15 000 t en 2009. En Bretagne, sur 40 sites, 2900 tonnes ont été collectées soit 50 % du gisement. Pour ces films, la filière de collecte est désormais sur pied, ADIVALOR se chargeant de la partie opérationnelle. Le recyclage est proche de 98 %, financé grâce à l'éco-contribution. Eco-contribution qui devrait passer de 50 à 120 euros la tonne, fin 2012.

Bientôt ficelles et filets
Pour améliorer la qualité des films collectés et mieux les débarrasser de leur salissure, le projet RAFU a été lancé cette année. Grâce à la mise en place d'une filière complète et la fixation d'une éco-contribution pour les ficelles agricoles et les filets balles rondes usagés, les 29 000 tonnes usagées devraient progressivement être collectées et recyclées dès le printemps 2013. La démarche de responsabilité partagée dans la filière française  intéresse Anglais, Allemands et Espagnols. Elle fait école en Europe avec la création sur le modèle français d'APE-Europe. Car sur les 550 000 tonnes de plastiques mis sur le marché, seules 230 000 t sont recyclées.

Claire Le Clève

 

 

l'attente des producteurs
Responsable des expérimentations à la Station Expérimentale Horticole de Bretagne Sud, Maët le Lan estime "  Ces journées nationales du Comité des Plastiques en Agriculture (CPA) ont permis aux responsables de la station expérimentale d’Auray de faire remonter les problématiques fortes en Morbihan et les attentes des producteurs qui utilisent ces matériaux : absence de collecte de plastiques, coûts élevés de certains biomatériaux, perte de confiance des producteurs dans la qualité de certains matériaux qui leur sont proposés par les revendeurs…

Pour avancer dans la recherche de solutions sur la problématique de la collecte des déchets plastiques de maraîchage (qui devrait être assurée par le distributeur), une réunion entre la Chambre d’agriculture, ADIVALOR (société de ramassage) et les distributeurs est programmée dans les prochains jours. L’objectif de cette future rencontre est de définir, pour le sud Morbihan, des points de collectes à la période la plus propice et de sensibiliser les producteurs aux pratiques favorables à la collecte (films limités en souillure…)."

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
"Une démarche remplie d’espoir et de sens"
Quatre ans après la création de "C’est qui le patron ?!", son fondateur, Nicolas Chabanne, revient sur l’évolution de la marque…
Pompiers volontaires : Laïta favorise l’engagement de ses salariés
Une convention avec le Sdis 29 l’a officialisé : Laïta va octroyer jusqu’à 10 jours par an à ses salariés sapeurs-pompiers…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
Les agriculteurs sous la loupe de l'Insee
Les chiffres agricoles de l'Insee confirment les impressions du terrain mais alertent sur la baisse du nombre d'agricultrices. En…
Publicité