Aller au contenu principal

Si l’avenir n’était espérance...

Soisic Trotel, agricultrice, Comité parité égalité Côtes d'Armor

Cette année 2020, si particulière, restera gravée dans nos mémoires collectivement. Elle a été source d’inquiétude, d’angoisse pour notre santé, pour nos emplois, pour notre vie sociale de manière générale.
Alors que notre secteur professionnel breton relevait, sans faille, sa mission de nourrir nos concitoyens, il n’a cessé de subir des critiques blessantes qui nous font douter, bien souvent, des bienfaits de la communication que nous nous efforçons de partager.
Décourageant ! Me direz-vous…
En ce temps de l’Avent et à l’approche de l’année 2021, nous sommes dans la période de solidarité et d’espérance alors, espérons…
Les prochaines années connaîtront un bouleversement dans notre profession : un grand nombre d’exploitant-e-s vont faire valoir leurs droit à la retraite ; d’autres, sans doute moins nombreux, et avec de nouveaux profils peut-être, vont s’installer. Tous ces changements vont modifier le paysage agricole breton. Cette future évolution peut aujourd’hui nous paraître difficile à concevoir car, nous semble-t-il, si éloignée du mode de fonctionnement de notre environnement professionnel actuel.
Nous, agricultrices et agriculteurs, ainsi que les structures et entreprises qui nous entourent et avec qui nous travaillons, sommes en capacité de réussir cette évolution. Et la Bretagne restera, par ses atouts humains et climatiques, une terre nourricière répondant comme par le passé, aux besoins et aux exigences de nos concitoyens et des consommateurs.
Elle y répondra d’autant mieux que nous, acteurs du monde agricole, continuerons à nous engager pour notre Profession, pour les salariés et partenaires qui font de la Bretagne une région économique dynamique et vivante.
Nous ne devons jamais perdre vue que nous sommes partie prenante de la société. C’est en travaillant avec les représentants de nos communes, EPCI et départements, que nous réussirons dans une relation gagnant/gagnant qui mettra en valeur notre rôle primordial pour le bien vivre dans notre région et son environnement. Nous sommes collectivement capables de répondre à tous ces défis…
Je crois au Père Noël ? Non, j’espère pour Demain… Comme l’écrivait Jean d’Ormesson : "Si l’avenir n’était espérance, le monde serait un enfer." Je sais que les JA et nouveaux installé-e-s sauront faire vivre l’agriculture bretonne dans les années futures, aidons les à s’engager pour elle...
Santé, Solidarité, Prospérité, voilà ce que je souhaite à chacun-e d’entre vous et à vos proches pour la nouvelle année qui se profile.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Forestiers : comment restaurer le dialogue avec la société ?
Si les citoyens apprécient la forêt, symbole de nature préservée, et le bois matériau, pour se chauffer ou se meubler, ils sont…
Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Publicité